Champagne Basket continue son impressionnant mercato en signant Marquis Jackson

Crédit photo : Antoine Bodelet

Parmi les tous meilleurs combo guard de Pro B la saison écoulée, Marquis Jackson quitte l'ALM Évreux et poursuit sa carrière à Champagne Basket

Quel est le point commun entre Lamine Sambe, Jean-Philippe Dally, Mathis Keita et maintenant Marquis Jackson ? Tous les quatre ont porté le maillot de l’ALM Évreux au cours de leur carrière et vont désormais porter celui de Champagne Basket à la rentrée prochaine. Le meneur/arrière américain est ainsi le dernier à avoir donné son accord au club marnais qui est train de constituer un effectif de très haut niveau.

Arrivé dans l’Eure l’été dernier, le natif de Cleveland (Ohio) a fait l’étalage de toute sa classe et a été un des grands artisans de la très belle saison ébroïcienne. En 25 matchs de championnat, il a compilé 14,2 points (57% à 2-points, 43,5% à 3-points), 3,3 rebonds, 3,4 passes décisives et 1,4 interception pour 15,4 d’évaluation en 29 minutes. Et a montré à quel point son importance était primordiale dans le collectif de Neno Asceric. Blessé fin octobre, il avait plusieurs semaines de compétition. Résultat ? Le club avait perdu 8 matchs de suite toutes compétitions confondues. Son retour avait fait le plus grand bien jusqu’à notamment remporter la Leaders Cup contre le SLUC Nancy de Mathis Keita, son futur équipier.

Surnommé « silent assassin » sur son sur-maillot, Jackson a montré à de nombreuses reprises, grâce à un sang-froid inné chez lui et une qualité de shoot au-dessus de la moyenne, qu’il était un joueur clutch. Pas le plus expressif, ni le plus bavard, celui qui a été formé en NAIA (l’équivalent de la NCAA 2) préfère s’exprimer par son talent. Et ça, Thomas Andrieux l’a bien vu, lui qui était présent de temps en temps à la salle Jean Fourré pendant sa période d’inactivité. Un recrutement qui n’est donc pas hasardeux.

En associant Marquis Jackson et Mathis Keita, le technicien champenois a sécurisé sa mène, même si les deux joueurs peuvent être associés sur le terrain. Cette nouvelle pièce ajoutée au puzzle ne fait que renforcer un peu plus le futur statut de grand favori du Champagne Basket en Pro B.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Sanson

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires