Charles Kahudi : « On lâche un match qu’on n’aurait jamais dû lâcher »

Jusqu’à 22 points d’avance en première mi-temps et 3 de retard au final. L’ASVEL s’est écroulée après la pause vendredi soir contre l’Etoile Rouge de Belgrade pour finalement s’incliner 83 à 80 sur un 3-points de Kevin Punter à 1,9 seconde de la fin. Mais ce n’est pas sur ce tir que les Rhodaniens ont perdu. Non, incapables de stopper les Belgradois comme ils l’avaient fait en première mi-temps (5 points pour Lorenzo Brown), et notamment le duo de recrues Kevin Punter – Vladimir Stimac, mais aussi de trouver des bons tirs de l’autre côté du terrain, ils ont subi et ont perdu pied (73-80) avant de s’arracher pour égaliser à 15 secondes de la fin (80 partout).

« En première mi-temps, on était à fond dans ce qu’on veut faire, très agressifs, a rappelé le capitaine Charles Kahudi dans Le Progrès. Et en deuxième mi-temps, on subit, on est moins dur, on communique moins… Ce sont de shoots pris trop rapidement. Et derrière, ils nous punissent sur chacune de nos erreurs. On avait pris cette leçon contre le Real Madrid. Ça a été la même chose la semaine dernière contre Monaco. Au final, on lâche un match qu’on n’aurait jamais dû lâcher. Mathématiquement parlant, c’est une mauvaise opération. Mais il y aura d’autres occasions. »

L’ASVEL doit vite se ressaisir avec un déplacement à Limoges ce dimanche afin de stopper une série de trois défaites, toutes compétitions confondues.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires