Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Chris Babb fait chavirer Gravelines-Dunkerque et le Calypso face à Nanterre

Betclic ELITE - Pour son seul et unique match de championnat au Calypso de Calais, Gravelines-Dunkerque a régalé son public jusqu'au bout : son arrière Chris Babb a inscrit le panier de la victoire au buzzer pour s'imposer face à Nanterre (80-79).
Chris Babb fait chavirer Gravelines-Dunkerque et le Calypso face à Nanterre

Chris Babb (14 points), le héros nordiste du soir.

Crédit photo : BCM Gravelines-Dunkerque

On ne pouvait presque pas écrire de plus beau scénario pour ce seul et unique match de Betclic ELITE joué par Gravelines-Dunkerque au Calypso de Calais. « On a juste envie de passer un bon moment ensemble », déclarait Jean-Christophe Prat avant la rencontre. Et bien son arrière américain Chris Babb (14 points) s’est occupé de rendre cette soirée mémorable pour les supporters des Maritimes, en inscrivant le tir de la gagne au buzzer (80-79).

Nanterre avait pourtant la victoire au bout… des lancers-francs

Sur un terrain mêlant à la fois ligne de volley, de handball et donc de basket, Gravelines-Dunkerque a glané son 5e succès de la saison. Devant une salle comble, pour son premier match « à domicile » depuis l’incendie de l’enceinte sportive de Sportica, c’est une partie serrée qu’ont offert les joueurs nordistes et franciliens. Après une première période équilibrée (38-36), les Maritimes ont pris clairement les devants au retour des vestiaires, allant jusqu’à mener de +11 sur un lancer-franc de son capitaine Vafessa Fofana (55-44, 25′).

Mais Nanterre, porté un Justin Bibbins des grands soirs (27 points à 8/13 de réussite aux tirs), est revenu et repassé devant pour la première fois de la deuxième mi-temps sur un drive de son meneur justement (67-69, 35′). On a même cru que les hommes de Pascal Donnadieu allaient s’imposer, notamment quand Chris Babb manquait un tir extérieur à 5 secondes du terme et que Juhann Begarin obtenait deux lancer-francs sur la contre-attaque derrière. Sauf qu’en ne convertissant qu’une seule de ses deux tentatives, le Guadeloupéen a donné une dernière munition aux Nordistes avec 2,6 secondes à jouer (77-79). Juste le temps pour l’arrière américain du BCM de recevoir le ballon à 45 degrés, feinter intelligemment Ibrahima Fall-Faye et faire chavirer le Calypso avec son arme fétiche, le tir à 3-points (80-79). Le Calypso de Calais a donc été le théâtre d’une parenthèse enchantée pour le BCM Gravelines-Dunkerque.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lulutoutvert
La défense sur les 3 pts adversaires sont clairement une vraie faiblesse pour la JSF cette année. Ben on le paye chez un relégable. Grrr !!!
Répondre
(0) J'aime
elsinger
Grosse erreur de ne pas rater le 2eme lancer franc, surtout qu'il reste un temps mort à Gravelines qui leur permet de ramener la balle dans leur camp...
Répondre
(0) J'aime