Darel Poirier rebondit à Évreux

Antoine Wallez sur la touche pour un mois en raison d’une entorse à la cheville subie à l’entrainement, l’ALM Évreux s’est montrée réactive en engageant Darel Poirier (2,07 m, 23 ans) jusqu’au 10 novembre. L’intérieur français avait démarré la pré-saison à Bourg-en-Bresse où il avait été mis à l’essai pendant 1 mois. Mais trop juste physiquement – le joueur avait été opéré fin janvier des hanches – et face à la possibilité d’embaucher un pivot beaucoup plus renommé, Alen Omic en l’occurrence, Savo Vucevic et son staff décidaient de le libérer fin août. 

Le médaillé de bronze à l’EuroBasket U20 en 2017 connaît bien la Pro B pour avoir porté le maillot de Charleville-Mézières en 2017/18. Sauf que le poste 5/4 n’a pas connu le succès espéré (3,7 d’évaluation en 17 minutes sur 30 matchs) après un Euro prometteur. Parti s’exiler ensuite aux États-Unis où il a évolué en G-League avec Capital City Go-Go (2018/19) et Windy City Bulls (2019/20), le Francilien compte saisir sa chance à Évreux pour rebondir. Athlétique, capable de s’écarter, bon rebondeur, Darel Poirier a un mois pour démontrer toute l’étendue de son talent et la nouvelle dimension prise de l’autre côté de l’Atlantique…

par

Qui a écrit ce papier ?

Alexandre Sanson

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires