Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

DeAndre Lansdowne : « On a une autre approche des matches »

DeAndre Lansdowne s'exprime sur les bienfaits du changement de coach à la SIG Strasbourg.
DeAndre Lansdowne : « On a une autre approche des matches »
Crédit photo : Jacques Cormarèche

Depuis qu’elle a changé de coach, au courant du mois de novembre, la SIG Strasbourg a remporté ses six rencontres. Ce dimanche, la formation alsacienne va pouvoir connaître un vrai test en recevant l’ASVEL pour la 13e journée de Betclic ELITE. Avant la rencontre, le capitaine DeAndre Lansdowne s’est exprimé sur le site Internet de son club. Il explique ce qui a changé depuis la nomination de Luca Banchi à la place de Lassi Tuovi :

« Ça faisait deux ans que je travaillais avec Lassi et deux ans qu’on travaillait en suivant la même voie. Cela devenait peut-être plus simple parfois de nous stopper. L’arrivée d ‘un nouveau coach apporte de nouveaux schémas de jeu, une nouvelle approche. La communication est très importante pour lui et il m’attend aussi sur ce point. Globalement, on a changé des choses, on a une autre approche des matches et durant les matches et ça fonctionne. Maintenant j’appuierai toujours mon jeu sur une grosse énergie en défense, mais tout le monde l’a vu, je joue différemment en attaque : j’appelle plus de pick and roll, j’attaque plus le cercle et d’autres choses… Que ce soit clair, je ne critique absolument pas coach Lassi. Nous avons eu de belles victoires et vécu deux belles saisons, mais le club a fait des changements et nous devons nous adapter ».

La SIG doit également s’adapter à la blessure et l’absence de Matt Mitchell, son meilleur joueur du début de saison, pour les trois prochains mois.

« C’est certain que ça nous a touché. Maintenant, le plus important reste de ne pas se focaliser sur le négatif de la situation. On a déjà démontré qu’on pouvait faire bloc face à ce genre d’événement et être meilleur face à l’adversité. Nous devons tirer encore plus d’énergie de la situation et la retranscrire sur le terrain ».

Et ce après une semaine sans match de Ligue des Champions (BCL) quand l’ASVEL a disputé deux rencontres d’EuroLeague.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion