Dewarick Spencer, à 38 ans : « Ce contrat en Egypte peut être mon dernier »

Dewarick Spencer n’a passé que quatre saisons en France (deux avec Roanne puis deux autres avec Le Mans) mais y a laissé une trace indélébile. Dix ans après sa dernière saison avec le MSB, il reste dans les mémoires et Le Maine Libre l’a interrogé, alors qu’il joue pour le club égyptien d’Al Ittisalat, au Caire. Il annonce à 38 ans qu’il n’est plus très loin de sa retraite de joueur professionnel.

« Franchement, ce contrat en Egypte, je pense vraiment que ça peut être mon dernier. Ma fille a maintenant 13 ans, mon fils presque 8, il est aussi temps de passer plus de moments avec eux. C’est dur d’arrêter de faire quelque chose que tu aimes mais je veux prendre cette décision par moi-même, pas qu’on me l’impose. »

Depuis son titre de champion d’Ukraine en 2011, Dewarick Spencer n’a plus joué en Europe. La faute à son contrôle positif au cannabis notamment, qui a nuit à sa réputation, mais aussi parce qu’il s’est fait un nom sur le marché asiatique et du Moyen-Orient. Sans tabou, il revient sur ce parcours dans cette même entrevue à lire en cliquant-ici.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires