Dijon fait plier Le Portel en seconde mi-temps

Après avoir fait tomber l’AS Monaco mardi soir, la JDA Dijon s’est une nouvelle fois imposée ce vendredi soir sur le parquet de l’ESSM Le Portel (78-91). Pourtant accrochés à la pause, les hommes de Nenad Markovic ont pu notamment compter sur le duo Holston-Kelly pour faire la différence au retour des vestiaires.

Le Portel tient tête à la JDA Dijon à la mi-temps

Dès le début du match, les Portelois se montraient très efficaces et s’appuyaient sur un bon Femi Olujobi (7 points) pour creuser l’écart (10-4, 5′). Malgré beaucoup d’indiscipline dans ces premières minutes, la JDA Dijon pouvait compter sur le duo Rashard Kelly (16 points, 5 rebonds et 3 interceptions et 3 passes décisives pour 23 d’évaluation) – David Holston (19 points, 3 rebonds et 10 passes décisives pour 22 d’évaluation) pour rester au contact des stellistes (11-11, 8′). A l’issue d’un premier quart-temps disputé, les joueurs de Nenad Markovic viraient en tête (15-18, 10′).

Les Dijonnais démarraient idéalement ce deuxième quart-temps en infligeant un 6-2 aux nordistes (17-24, 12′). Poussés par leur public du Chaudron, les hommes d’Eric Girard ne se laissaient pas déstabiliser et dans le sillage d’un excellent duo Mouphtaou Yarou (16 points et 5 rebonds) – Charles-Noé Abouo (11 points et 4 rebonds) reprenaient les commandes dans ce match (33-31, 17′). Accrochée dans cette première mi-temps par une équipe porteloise très combative, la JDA Dijon rejoignait tout de même les vestiaires en tête (39-41, 20′). 

Le Portel craque face au tandem Holston – Kelly 

Au retour des vestiaires, le chassé-croisé se poursuivait entre deux équipes qui ne voulaient rien lâcher. Les joueurs de Nenad Markovic se reposaient sur l’efficacité du duo Holston-Kelly pour creuser l’écart au meilleur des moments et ainsi obliger Eric Girard à stopper le jeu (51-60, 27′). Grâce à ce gros coup d’accélérateur, les Dijonnais comptaient 9 points d’avance à dix minutes de la fin (59-67, 30′). La JDA démarrait très fort ce dernier quart-temps en passant un 6-0 aux stellistes (59-73, 32′). Alors que la Jeanne pensait avoir fait le plus dur, les nordistes s’accrochaient jusqu’au bout mais finissaient par craquer. 

Après avoir battu Monaco il y a trois jours, les Dijonnais enchaînaient et s’offraient un précieux succès dans la course aux playoffs (78-91) tandis que Le Portel ratait le coche dans la course au maintien en Betclic ELITE.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques du match

 

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires