Distancée en fin de match à Madrid, l’ASVEL en est à 8 défaites de suite

L’ASVEL termine sa troisième saison de suite en EuroLeague en eau de boudin. Les Rhodaniens ont perdu pour la huitième fois de suite dans la compétition, ce jeudi chez le Real Madrid (70-58) pour la 30e journée de la compétition.

C’est dans le dernier quart-temps, grâce aux coups d’éclats de Rudy Fernandez (17 points à 6/8 aux tirs, 5 rebonds et 4 passes décisives pour 24 d’évaluation en 21 minutes), que les joueurs de Pablo Laso ont fait la différence. Mais la différence a surtout résidé dans la domination au rebond des locaux, qui ont pris 20 prises de plus que leurs adversaires, et un total de 18 rebonds offensifs pour s’offrir des secondes chances. A ce jeu là, l’international français Vincent Poirier (10 points à 5/12 aux tirs et 12 rebonds dont 7 offensifs en moins de 19 minutes) s’est illustré. Ses compatriotes Guerschon Yabusele (12 points à 5/9 et 6 rebonds e 32 minutes) et Thomas Heurtel (3 points à 1/7 et 7 passes décisives) en 17 minutes n’ont pas été en reste. Avec 8 modestes passes décisives, l’ASVEL n’a pas assez partagé le ballon pour finir à un faible 50 d’évaluation.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

Dans une passe difficile, l’ASVEL espère se reprendre. Les retours conjugués de Chris Jones (17 points à 7/10 aux tirs, 5 rebonds et 3 passes décisives en 27 minutes) et Elie Okobo (8 points à 3/9 et 2 rebonds en 19 minutes) doivent amener de la fraîcheur et du talent. Reste à retrouver la victoire. La première opportunité sera ce dimanche en Betclic ELITE face à Fos Provence.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires