Elie Okobo mène Monaco à la victoire

Crédit photo : EuroLeague

Porté par un Elie Okobo en mode patron, Monaco a souffert mais a réussi à arracher un succès important face au Zalgiris Kaunas (84-82) ! Les Monégasques terminent donc 2022 sur une belle note et confortent leur place de co-leader de la compétition en attendant 2023.

Il est sans aucun doute l’un des tous meilleurs joueurs d’EuroLeague dans le quatrième quart temps. Elie Okobo a une nouvelle fois été parfait dans dans les derniers instants (13 points, 4 rebonds, 2 passes et 3 interceptions dans le 4e quart et 22 points, 4 rebonds, 9 passes décisives et 4 interceptions pour 35 d’évaluation) où il a littéralement mené son équipe vers la victoire (84-82) face à Kaunas. Les Lituaniens ont mené 37 minutes dans cette rencontre, mais un match dure 40 minutes et c’est souvent la Roca Team qui l’emporte à la fin.

Yakuba Ouattara mène la révolte ! 

Avant le show Okobo, un homme a brillé. Yakuba Ouattara a montré qu’il valait plus que les 7 minutes de moyenne que le staff lui accordait cette saison en EuroLeague. Jamais, il n’a montré ses états d’âme sur le banc et il a toujours gardé le sourire. Il savait qu’un jour on ferait appel à lui, afin d’aider son club de cœur à aller chercher un succès important en EuroLeague. Ce soir, c’est lui qui a tenté de stopper Keenan Evans (17 points) quand ce dernier prenait chaud après la pause mais c’est surtout en attaque qu’il a crevé l’écran (14 points). Le Yak a fait preuve d’agressivité vers le cercle et sans lui, Monaco n’aurait pas gagné ce soir. Il est à l’image de cette équipe. Du talent mais avant tout un cœur énorme. Si la Roca Team semblait pourtant mal embarquée en encaissant notamment presque 50 points à la pause (42-49, 20’), elle a su faire la différence ensuite. C’est à ce moment-là que Elie Okobo s’est réveillé et a mis le feu à toute la salle Gaston Médecin pour faire revenir au score son équipe mais aussi lui offrir la victoire. Cependant, Zalgiris ne n’y a pas mis du sien non plus en gâchant la dernière possesions avec la balle de match.

Monaco termine en beauté

Monaco termine son année 2022 par un succès dans la douleur mais très important pour la suite. Leader en attendant les résultats de ce vendredi, les Monégasques ont montré qu’il savaient se serrer les coudes dans la douleur. En 2023, Monaco ira défier le Partizan sur son parquet, histoire de continuer à rêver d’un Final Four sur le parquet… du Zalgiris en avril prochain !

par

commentaires