Elric Delord : « On n’a pas à rougir de cette défaite »

Après trois semaines sans match, Le Mans a retrouvé la compétition samedi soir à Antarès, contre Champagne Basket. Le MSB, devant à la pause, a encaissé un 19-0 dans le troisième quart-temps pour perdre pied (52-66 à 10 minutes de la fin). Malgré un retour en fin de rencontre, ils ont perdu 87 à 84. Son équipe en manque de repères et surtout de rythme, l’entraîneur Elric Delord a bien entendu compris ce revers.

« Ce que je retiens c’est que l’équipe s’est battue jusqu’au bout avec les armes qu’on avait, a-t-il positivé devant la presse* après la rencontre. Cela fait trois semaines qu’on est avec la moitié de l’effectif. Nous avons été beaucoup sanctionnés et le trou d’air dans le 3e quart temps n’est pas très étonnant. On rate 10 à 12 points en étant tout seul sous le panier.

Quand on a un meneur avec deux entrainements et un qui n’est pas là, c’est compliqué. Les joueurs ont donné tout ce qu’il avaient. On n’a pas à rougir de cette défaite. J’ai trop utilisé Antoine Eito par rapport à ce qui était prévu, je prends un risque de blessure. Le plus dur c’est d’avoir à enchaîner 4 matchs en 9 jours après ces trois semaines d’arrêt.

Ce (samedi) soir, c’est dommage que l’effort des joueurs n’ait pas été récompensé, on est crevé. On a perdu sur la partie collective car le collectif cela s’entretient tous les jours, on a régressé par rapport à notre match d’il y a un mois. Je n’ai pas de doute sur l’implication des joueurs, je suis convaincu qu’ils vont revenir mais pas en jouant 4 matchs en 10 jours. »

*propos retranscris sur MSB.fr

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires