En double prolongation, Basket Landes s’offre sa première Coupe de France contre Bourges

L’Accor Arena nous avait habitués à des ambiances parfois ternes mais pas sur cette finale féminine. Du côté du banc berruyer, quelque 400 fans du Tango Bourges Basket. De l’autre, un peu plus de 850 supporters landais. Une banda, des drapeaux en damiers bleu et blanc, quelques chants – dont le titre Dans les yeux d’Emilie de Joe Dassin – et même un imposant tifo où il était écrit « Basket Landes plus fort que tout ».

LIRE AUSSI. « C’est juste de la folie » : la vive émotion de Céline Dumerc (Basket Landes) après le titre en Coupe de France

Et c’était le cas de l’écrire. Championne de France en titre, les Landaises ont remporté leur première Coupe de France et sont d’ores et déjà assurées de vivre une 3e saison de suite en EuroLeague. Si l’entame a été un peu compliquée (7-15, 5’), les protégées de Julie Barennes ont courbé l’échine, avant de monter d’un écran défensivement. Un, deux ballons grattés par ci, par là et voilà, Basket Landes avec trois possessions d’avance (39-32, 19’).  

Le grain de folie Eldebrink

En cruel manque de réussite, la meilleure attaque de LFB (78,2 points / match) a longtemps eu du mal à trouver la mire. Euphoriques en attaque, généreuses dans l’effort, Regan Magarity et les Landais donnaient l’impression d’être intouchables, que le titre ne pouvait pas leur échapper. Ça, c’était avant qu’Elin Eldebrink, alors à l’agonie (0/6 aux tirs), inscrive sept points de suite (53-57, 33’) pour redonner espoir au peuple orange. Dans une ambiance aussi festive, les coups de sifflet étaient facilement masqués par les chants des des deux kops. Car il y avait de quoi s’enflammer…

Regan Magarity, MVP logique

Revenu avec de gros tirs longue distance (64-61, 37’), Basket Landes pensait peut-être avoir fait le plus dur mais Elin Eldebrink, sur un 2+1, est encore sortie de sa boîte au pire des moments. Le dernier shoot à 69 partout ? La meneuse suédoise l’a eu mais l’a manqué.

LIRE AUSSI. Du jamais vu depuis 1975 : les U18 de l’USO réalisent le triplé en Coupe de France contre l’ASVEL

Les deux prolongations, comme le reste de la rencontre, ont elles aussi été riches en émotions. Et en rebondissements… Avec cinq points de suite de Kendra Chery (77-71, 43′), les Landaises s’imaginaient déjà soulever la Coupe. Ça, c’était jusqu’à ce qu’Iliana Rupert égalise sur un énorme 3-points !  À seulement 7 secondes de la fin. Bis repetita lors de la 2e prolongation : Basket Landes pensait tenir son titre mais Eldebrink et Bourges ont fini par céder dans les dernières secondes (91-88). Un soulagement pour la MVP Regan Magarity (24 points à 9/12 aux tirs et 11 rebonds pour 24 d’évaluation) et tout un peuple… 

Cliquez ici pour consulter les statistiques de la rencontre

À l’AccorArena,

en-double-prolongation--basket-landes-s-offre-sa-premiere-coupe-de-france-contre-bourges1650743321.jpeg Basket Landes a remporté le match, sur comme en dehors du terrain. Toutes les Landes étaient à Paris, ce samedi.
(photo : Olivier Martin)

par

Qui a écrit ce papier ?

Théo Quintard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires