Eric Bartecheky : « Sur un match, tout est possible »

Une courte défaite en novembre à l’Astroballe, une victoire de 6 points (89-83) à Antarès lors de la 22e journée de Jeep ELITE. Le Mans ne fait pas partie des équipes qui ont trop souffert face à l’impact physique de l’ASVEL cette saison en championnat. Le MSB reste par ailleurs sur 5 victoires de suite et peut enfin compter sur un groupe au complet. Suffisant pour gagner contre l’ASVEL, leader de la saison 2018/19 françaises masculine jusqu’ici ? Evidemment non, sur le papier. Mais sur un match sec, dans un contexte différent (une grande salle, terrain neutre), tout est possible rappelle l’entraîneur du MSB Eric Bartecheky*.

« Il faut réussir à dissocier la Coupe de France et le championnat qui sont deux compétitions différentes. En championnat, nous avons eu une saison faite de hauts et de bas mais le principal sera notre place à la fin des 34 journées. Aujourd’hui, nous sommes qualifiés pour les playoffs mais on a encore la possibilité de sortir des 8. On est sur une série de cinq victoires et c’est toujours mieux d’avoir enchaîné quelques victoires avant d’aborder une finale, dans un contexte différent à Bercy où il y aura beaucoup de monde. On n’arrive pas avec des doutes mais l’ASVEL est aussi sur la même dynamique, eux depuis bien longtemps. De par leur classement, leur effectif et leur qualité de jeu, ce sont eux les favoris. Malgré tout, on se dit que sur un match tout est possible. »

De son côté, l’ASVEL qui n’a encore rien gagné cette saison (élimination en quart de finale de l’EuroCup et de la Leaders Cup) voudra aller chercher ce Trophée. Un premier trophée avant de viser le doublé en playoffs. Entre-deux à 19 heures.

*propos retranscris sur FFBB.com

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires