Eric Girard (Le Portel) : « J’aurais aimé que d’autres joueurs prennent le relais de Boris (Dallo) »

L’ESSM Le Portel s’est inclinée 73 à 65 contre la JDA Dijon vendredi soir pour la quatrième journée de Jeep ELITE. Alors que les Nordistes étaient devant à l’entame du dernier quart-temps (54-50), ils se sont heurtés à la défense dijonnaise dans le dernier quart-temps. Les 21 balles perdues coûtent très chers, comme l’a avoué l’entraîneur Eric Girard après la rencontre*.

« Il y a deux choses qui me dérangent ce (vendredi) soir : la défaite bien sûr, et le nombre de balles perdues. Pour le reste, je n’ai rien à reprocher à mes gars. Si on fait abstraction du premier quart, on a joué les yeux dans les yeux avec cette équipe en pleine confiance après sa médaille européenne et sa victoire initiale sur Villeurbanne. La grande différence est là, dans cette confiance qui change tout. On le voit du reste à la fin. »

Par ailleurs, le technicien maugeois a vu d’autres facteurs de progression.

« J’aurais aimé que d’autres joueurs prennent le relais de Boris (Dallo). Il faudra  que ce soit le cas à l’avenir car je ne pense pas que Boris marquera 25 points à chaque match. Ce n’est du reste pas souhaitable. Nous n’avons pas de joueur go-to-guy, celui qui, comme David Holston,  peut faire le chantier à chaque match. Donc, il faut que les autres prennent davantage leurs responsabilités. »

*propos retranscris sur le site Internet de l’ESSM Le Portel

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires