Éric Girard prévient, Le Portel doit « avoir une vraie réflexion autour de son évolution »

Sauvé de la relégation grâce à sa mission commando réussie il y a dix jours sur le parquet de Fos-sur-Mer, Le Portel a préservé l’essentiel. Les clubs de Jeep ÉLITE se produiront devant l’un des meilleurs publics de France pour une quatrième saison consécutive.

Après avoir déjà affirmé dans la foulée de la victoire en Provence que les difficultés rencontrées cette année donnaient encore plus de relief aux récents exercices convaincants des Stellistes, Éric Girard a tiré la sonnette d’alarme dans La Voix du Nord. À l’aube d’une saison 2019/20 où trois clubs descendront en Pro B, l’acncien entraîneur du Havre appelle l’ESSM à se structurer afin de pouvoir exister dans l’élite.

« Cette année a été trop difficile pour qu’on tourne la page comme ça. Il faut absolument qu’on ait une organisation digne de Pro A. Est-ce qu’on est capable d’avoir des moyens supplémentaires ? On n’a pas de kiné pro, pas de préparateur physique, pas de manager, pas de jeunes qui peuvent s’entraîner avec les pros. Il y avait trois clubs faibles cette saison : Antibes, Fos et nous. Les deux autres sont tombés. Quand est-ce qu’on va les revoir avec le nouveau championnat à 16 clubs, peut-être jamais… Il faudrait être inconscient pour ne pas s’inquiéter pour la suite. Il faut qu’on ait une vraie réflexion autour de l’évolution du club. »

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires