Evan Fournier : « Nous sommes déçus de la façon dont on joue »

Crédit photo : FIBA

A la veille du match du rachat face à la Lituanie à Cologne, l'équipe de France se prépare à un véritable combat face à une équipe qui a fait forte impression ce jeudi face à la Slovénie. En zone mixte, le capitaine Evan Fournier s'est exprimé.

Au lendemain de la défaite face à l’Allemagne en ouverture (63-76), les Bleus ont désormais les yeux tournés vers la Lituanie, qu’ils affronteront demain à 17h45 au sein d’une Lanxess Arena qui sera acquise à la cause des Baltes avec la marée verte, plusieurs milliers de supporters dans les tribunes. Un match déjà décisif pour l’équipe de France, abordé par Evan Fournier en zone mixte ce vendredi soir.

Evan, est-ce qu’il y a de l’inquiétude au sein du groupe ?

Nous sommes déçus d’hier, mais au-delà de ça, nous sommes plutôt déçus de la façon dont on joue. On a envie de mieux jouer, de se trouver, car on se cherche un petit peu pour l’instant, surtout en attaque. Il faut se servir du match de demain pour progresser.

Vincent Collet a parlé des fondamentaux hier soir en conférence de presse, c’est aussi ton ressenti ?

Disons que ce sont ces choses-là qui vont nous permettre de mieux nous exprimer. Si on se court dessus, si on se fait des passes dans les pieds, si on ne se donne pas du spacing, c’est compliqué de s’exprimer. C’est sûr que ces choses-là qu’on doit se permettre de mieux faire et de se faciliter les choses.

Est-ce que c’est vraiment possible de changer ces automatismes au cours de la compétition ?

Ben j’espère que ça va évoluer ! C’est quelque chose que nous avons déjà fait en équipe de France. Je pense particulièrement à la Coupe du Monde 2014 en Espagne, où nous l’avions réellement fait. Normalement, sur chaque compétition, on progresse. Chaque année est différente, surtout dans une poule comme la nôtre. Demain, ce n’est pas dit qu’on gagne, mais néanmoins, il faut qu’on joue.

À Cologne,

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires