Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Hyères-Toulon continue d’impressionner, la folle série de Jérôme Cazenobe

NM1 - En attendant les deux dernières rencontres ce samedi, la 14e journée de Nationale 1 s'est disputée vendredi. Avec des scénarios bien différents selon les groupes : personne qui ne veut réellement prendre la tête dans la Poule A, Saint-Vallier et le HTV qui ont fait le trou dans la Poule B.
Hyères-Toulon continue d’impressionner, la folle série de Jérôme Cazenobe
Crédit photo : Sébastien Grasset

Poule A

En tête de la Poule A, la bonne opération est pour Tours, seul gros bras à s’être imposé ! Toujours seul en tête (10v-4d), Quimper a lourdement chuté sur le parquet de Tarbes-Lourdes (79-102), incapable de contenir le duo Devante Wallace (27 points) – Mohamed Queta (26 d’évaluation). Derrière, Chartres (87-92 contre Vitré) et Loon-Plage (69-74 à Challans) ayant également chuté, personne n’est revenu à la hauteur des Béliers et c’est le TMB qui a réintégré le peloton des poursuivants (9v-5d), à la faveur de son succès contre Les Sables (90-76), marqué par les 19 points de Pierre-Étienne Drouault.

Ancien Espoir de l’ASVEL, Rafail Lanaras a battu son record en carrière avec 24 points à Rennes (photo : Gérard Héloise)

« Ce soir, on récolte les fruits du travail de cette semaine, avec pourtant certains joueurs qui passent un peu au travers à la marque », a réagi l’entraîneur Cédric Heitz au micro de La Nouvelle République. « Il y a encore de la marge, on peut faire mieux, et on va continuer à travailler dans ce sens. Il faut qu’on fasse du mieux que l’on peut, qu’on ait la bonne approche, qu’on continue à être dans cet état d’esprit à l’entraînement et que l’on emmène tout ça dans nos bagages et que l’on mette ça en pratique sur le parquet de Toulouse. »

Derrière, si Challans s’est rapproché (8v-6d), Rennes a également échoué à reprendre du terrain. Sur une pente glissante, les Bretons ont été battus par la jeunesse de Rueil (87-93), incarnée par Rafail Lanaras (24 points, 9 rebonds et 4 passes décisives) et Élian Benitez (23 points et 6 interceptions), même si le RAC ne jouait qu’à six professionnels et deux Espoirs.

Les résultats de la 14e journée :

  • Tarbes-Lourdes – Quimper : 102-79
  • Chartres – Vitré : 87-92
  • Challans – Loon-Plage : 74-69
  • Tours – Les Sables : 90-76
  • Rennes – Rueil : 87-93
  • Berck – Lorient : samedi à 20h
  • Poissy – Toulouse : samedi à 20h

Poule B

Jérôme Cazenobe tourne à 20 rebonds de moyenne sur les trois derniers matchs (photo : Saint-Vallier Basket Drôme)

Les choses sont plus claires dans la Poule B : deux leaders (11v-3d), Saint-Vallier et Hyères-Toulon, continuent d’imprimer un rythme d’enfer et ont déjà fait un break avec le reste de la meute. Boosté par les 23 rebonds de Jérôme Cazenobe (son record en carrière, pour aller avec ses 12 points à 100% et 3 passes décisives), lui qui en avait déjà capté 37 (!) sur ses deux dernières sorties (20 au Havre puis 17 face au Pôle France), le SVBD a arraché sa neuvième victoire d’affilée (95-88) tandis que le HTV a signé un nouveau gros coup, vainqueur sur le parquet du Havre (94-86) dans un duel aux fortes allures de la Pro A des années 2010. Maxim Eugene avait à peine 10 ans à l’époque mais lui aussi a réalisé son meilleur match en carrière (21 points, 3 rebonds et 3 passes décisives pour 25 d’évaluation).

Deux longueurs derrière, leurs poursuivants l’ont également emporté : Andrézieux-Bouthéon a étouffé Pont-de-Chéruy (64-51) tandis que Caen avait maîtrisé Feurs (94-88), porté par le match référence de Mounir Bernaoui (23 points et 12 rebonds pour 32 d’évaluation), décalé au poste 5 pour compenser l’absence de Bali Coulibaly. « Mounir a fait un gros match dans tous les domaines », a salué son coach Stéphane Eberlin dans Ouest France. « C’est ça le basket. Depuis deux ou trois matches, il ne shootait pas car le match n’allait pas vers lui. Là, il a eu des possibilités et c’est son mérite de ne pas être frustré des matches d’avant. Il a été très opportuniste et très bon. Il a répondu présent et c’est tout à son honneur. »

Derrière, au vu des résultats, un fossé existe également entre ce Top 4 et le reste de la poule. Le cinquième, Avignon-Le-Pontet, affiche un bilan équilibré (7v-7d). Avec 23 points et 7 passes décisives de Dominick Bridgewater, l’USAP l’avait pourtant emporté à Orchies (80-75). Trois équipes en sont au même point : Le Havre, Boulogne-sur-Mer, facile vainqueur à LyonSO (73-56), et Mulhouse, encore plus tranquille face au Pôle France (92-54). « Tout le monde a pu s’exprimer, s’est passé le ballon, ça fait vraiment plaisir. Notre prestation collective est ce qu’il faut retenir. On le mérite, parce qu’on travaille vraiment dur à l’entraînement », savourait Emric Gallienne dans les DNA. L’INSEP reste dernier de la poule (3v-11d), devancé par le trio Orchies – Pont-de-Chéruy – Feurs, affichant 5 victoires.

Les résultats de la 14e journée :

  • Saint-Vallier – Besançon : 95-88
  • Le Havre – Hyères-Toulon : 86-94
  • Andrézieux-Bouthéon – Pont-de-Chéruy : 64-51
  • Caen – Feurs : 94-88
  • Orchies – Avignon-Le-Pontet : 75-80
  • LyonSO – Boulogne-sur-Mer : 56-73
  • Mulhouse – Pôle France : 92-54

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
coquio86
Hyères toulon et tours vont montés!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
(0) J'aime
valduhavre
Match très bizarre hier soir aux Docks. 5 minutes où les arbitres font tout et n'importe quoi, suivies de 5 minutes où le STB fait tout et n'importe quoi, suivies de 15 minutes de n'importe quoi et de 5 minutes où Hyères a fini le boulot calmement. Problème récurrent de défense sur les meneurs adverses pour le STB malgré de belles productions offensives, Damien très propre depuis deux matches. Jean-Louis Borg est un très bon coach, l'équipe de Hyères est moins talentueuse que Saint-Vallier individuellement mais elle est beaucoup plus solide collectivement.
Répondre
(0) J'aime