Ismaël Kamagaté veut être à Denver dès la saison prochaine

Crédit photo : Lilian Bordron

Drafté en 46e position en juin dernier, Ismaël Kamagate n’a pas été retenu par les Denver Nuggets et poursuit sa progression avec le Paris Basketball en Betclic ÉLITE avec l’objectif de rejoindre la NBA dès la saison prochaine.

Si Victor Wembanyama a son contrat garanti pour la NBA la saison prochaine, la réalité est tout autre pour l’autre homme en forme de cette saison, Ismaël Kamagaté (2,11 m, 21 ans). Deuxième du classement à l’évaluation (20,7), aux rebonds (9 prises) et aux contres (2 contres en moyenne par match) de Betclic ÉLITE, le parisien se destine à une carrière en NBA et aimerait bien rejoindre la grande ligue le plus vite possible, du moins l’année prochaine comme il l’a avoué dans les colonnes du Parisien.

« L’objectif est d’y retourner dès la saison prochaine. Je suis toujours en contact avec eux (NDLR : Denver) », avouait Ismaël Kamagaté. « Ils sont à l’écoute. Ils donnent beaucoup de conseils, je discute souvent avec les scouts, les coachs, le GM (NDLR : manager général). Ils passent souvent à Paris, viennent aux matchs, on débriefe sur mes performances, ils me disent ce que je dois travailler, donc ça se passe bien, c’est constructif. Je dois prouver qu’ils peuvent me faire confiance. Voire qu’ils regrettent de ne pas m’avoir gardé (il sourit). Je suis 46e (de la Draft), je pouvais peut-être espérer mieux, mais le classement ne veut pas tout dire et je sais que je suis tombé au bon endroit. Denver est une très belle ville, une très belle équipe qui a une éthique de travail qui me correspond. C’est inspirant de se dire que je peux m’entraîner et jouer un jour avec (Nikola) Jokic. »

En attendant la NBA, le pivot du Paris Basketball devra d’abord martyriser le cercle face au Portel, ce dimanche à 17h00, pour le compte de la 10e journée de Betclic ÉLITE, pour permettre à son équipe de l’emporter et signer une troisième victoire consécutive en championnat.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires