Jean-Denys Choulet : « Tout le monde était venu voir Wembanyama, on a vu la Chorale »

Crédit photo : Olivier Fusy

Jean-Denys Choulet revient sur la large victoire de la Chorale de Roanne contre les Metropolitans 92 (102-77) de ce mardi soir.

Après avoir battu Cholet – alors co-leader du championnat – vendredi, la Chorale de Roanne a fait tomber le leader mardi soir, les Metropolitans 92, et de quelle manière ! Les Ligériens se sont imposés 102 à 77 dans ce qui a été « un match abouti du début à la fin », a apprécié l’entraîneur Jean-Denys Choulet au micro d’Activ Radio après la rencontre. Les locaux ont parfaitement tenu leurs duels, à commencer par Victor Wembanyama qui a fini avec seulement 15 points à 7/14 aux tirs et 6 rebonds pour 17 d’évaluation.

« On avait prévu plein de choses au niveau défensif – de la zone, des changement défensifs – mais on ne l’a pas fait car les gars ont tenu en homme à homme tout le match. Il y a eu une excellente défense tout le match et en particulier sur (Victor) Wembanyama qu’on a coupé du ballon. Surtout, mettre 102 points contre Levallois… On a fait 130 d’évaluation, on avait 131 contre Cholet, c’est énorme quoi. J’ai félicité les gars parce que sont quand même des fous furieux, parce que prendre des tirs à 12 mètres quand on est à +20, il faut quand même un fou furieux. »

Si Kyle Foster (22 points, 4 rebonds et 2 contres), Silvio De Sousa (13 points, 11 rebonds) ou Stefan Moody (16 points et 9 passes décisives) ont brillé, Jean-Denys Choulet a surtout parlé de l’apport d’Arthur Bruyas après la rencontre :

« J’avais mis en avant Kadri (Moendadze) la dernière fois, Arthur (Bruyas) a fait un très, très bon passage défensif et offensif très, très bon. Je suis content que ces joueurs là montrent qu’ils servent, qu’ils montrent le bout de leur nez. Et ceux qui pensaient que (Kyle) Foster ne faisait pas grand chose, ça fait quelques matches qu’il répond. »

Quant à Kyle Foster, il a passé un message à son sujet concernant la sélection du concours à 3-points du All-Star Game.

« Même si en face il y avait des clients, Foster c’est un client. Je ne sais pas s’il y a beaucoup plus fort que lui au tir à 3-points, ce (mardi) soir il aurait bien mérité d’y être au concours de tirs à 3-points. Si on fait la comparaison (avec Wembanyama), je veux bien tout ce qu’on veut mettre en avant… Mais quand même, il y a la logique, les stats à respecter. Pour le public c’est très bien. Comme je l’ai dit à Chorale TV, tout le monde était venu voir Wembanyama, ce (mardi) soir on a vu la Chorale et c’est très bien. »

Avec ce cinquième succès en 11 matches, Roanne se rapproche du top 8. Il faudra enchaîner à Dijon dès ce vendredi pour se hisser en son sein.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires