Jordan Loyd, un scoreur de très grand talent vers l’AS Monaco

Avec une hausse conséquente de son budget, l’AS Monaco devrait faire venir quelques poids lourds dans son effectif pour la saison 2022-2023. Le premier devrait être l’arrière Jordan Loyd (1,93 m, 28 ans) selon nos informations. Libre depuis son départ du Zénith Saint-Pétersbourg, le champion NBA 2019 reprendrait donc du service en principauté monégasque à la rentrée prochaine.

Une excellente relation avec Sasa Obradovic à l’Etoile Rouge de Belgrade

Depuis trois ans, ce combo-guard est l’un des tous meilleurs scoreurs de l’EuroLeague, sans pour autant être un cancre en défense. Suite à son titre NBA avec les Raptors – il n’a cependant pas joué en playoffs -, il a rejoint Valence en Espagne où il a dévoilé son talent à l’Europe (11,1 points par match), bien qu’il ait joué à l’Hapoel Eilat en Israël deux saisons plus tôt. C’est surtout à l’Etoile Rouge de Belgrade qu’il a brillé en 2020-2021 (17,3 points à 42,5% de réussite aux tirs, 3,6 rebonds et 3,2 passes décisives pour 16,5 d’évaluation en 27 minutes). Au point de recevoir une belle offre du Zénith Saint-Pétersbourg, avec qui il tournait à 13,2 points à 43,6% de réussite aux tirs, 4 rebonds et 3,9 passes décisives en 27 minutes en EuroLeague avant son départ du club, au commencement de la guerre en Ukraine. A l’Etoile Rouge, le Géorgien (de l’Etat d’Amérique) a été coaché par l’actuel entraîneur de l’ASM, Sasa Obradovic, avant que ce dernier ne soit remercié. Leur relation a été très bonne à tel point que le technicien serbe avait partagé un de leurs échanges téléphoniques en indiquant la chose suivante :

« Un joueur comme Jordan Loyd sera très difficile à signer à l’avenir, en tant qu’homme, en tant que joueur et coéquipier, tout simplement un package complet (tout en un). »

Son arrivée poserait la question de l’avenir de Mike James à Monaco. Plus arrière que meneur, il pourrait toutefois être aligné avec ce dernier si toutefois il venait à prolonger.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires