La France explose la Grande-Bretagne pour son entrée en lice à l’EuroBasket

Crédit photo : FIBA

L'équipe de France U18 masculine entrait en lice ce samedi à l'EuroBasket qui se déroule à Izmir (Turquie) du 30 juillet au 7 août. Les hommes de Lamine Kebe n'ont pas tremblé et se sont imposés 97-45 contre la Grande-Bretagne.

Pour son entrée dans la compétition, l’équipe de France U18 masculine n’a pas fait dans la dentelle. Rayan Rupert et sa bande ont explosé la Grande-Bretagne (97-45).

Si les Bleuets ont été plutôt timides dans le premier quart-temps (19-15), ils ont su mettre un coup d’accélérateur dans la période suivante. En montant en intensité et en poussant la Grande-Bretagne à multiplier les pertes de balles, les hommes de Lamine Kebe ont rapidement débordé leurs adversaires du jour et leur ont infligé un terrible 23-2 en six minutes (42-20, 16′) pour finalement mener de 26 points à la mi-temps (53-27).

Après la pause, les Bleuets ont continué sur leur lancée et ont accentué leur avance avec cette fois un terrible 20-0 (73-27) dans le 3e quart-temps, qui a fait sombrer la Grande-Bretagne (97-45) dans ce premier match de poule. Du côté des statistiques, Zacharie Perrin (10 points, 10 rebonds, 3 passes décisives et 1 interception pour 20 d’évaluation en 17 minutes) et Daryl Doualla (13 points, 5 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions pour 18 d’évaluation en 16 minutes) ont été les plus en vue au sein d’une équipe où tout le monde a marqué et personne n’a passé plus de 18 minutes en jeu. Romain Parmentelot (10 points, 2 rebonds, 4 passes décisives et 3 interceptions pour 16 d’évaluation), Bilal Coulibaly (9 points, 6 rebonds, 4 passes décisives et 3 interceptions pour 16 d’évaluation), Rayan Rupert (10 points) et Mael Hamon-Crespin (10 points) se sont également illustrés.

L’équipe de France U18 masculine essayera d’empocher une deuxième victoire dès ce dimanche face à la Macédoine du Nord, à partir de 13h45.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Tetard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires