L’Anadolu Efes déborde le Real Madrid, Adrien Moerman performant

L’Anadolu Efes s’est imposé 93-90 sur son parquet contre le Real Madrid ce mardi. Au sein d’une rencontre âprement disputé, le club turc a pris le dessus grâce notamment à Adrien Moerman (18 points à 7/9 de réussite aux tirs et 6 rebonds en 33 minutes). Son coéquiper et compatriote Rodrigue Beaubois (5 points en 11 minutes) s’est montré plus discret. Le club stambouliote était mené durant les trois premiers quart-temps (79-72) avant de renverser la tendance et d’infliger un 21-11 dans le dernier quart-temps et de s’adjuger la victoire sur un 3-points de Elijah Bryant (91-90) suivi d’un tir à 2-points de Vasilije Micic (93-90). 

Côté Madrilène, les Français ont eu plus ou moins de succès dans cette rencontre à l’image de Guerschon Yabusele (20 points, 24 d’évaluation) ou de Vincent Poirier (8 points). Thomas Heurtel a été moins présent (5 points, 1 d’évaluation).

Adrien Moerman a fait part de ses impressions à la fin du match : 

« C’est une belle victoire mais je suis tellement fatigué. Le Real dominait jusqu’à la 38e minute. Nous n’avons jamais abandonné, nous devons nous battre comme ça. Nous avons très mal commencé le match et le Real a très bien joué. À la fin, nous avons intensifié notre jeu et notre défense était excellente : tout le monde était sur les rebonds et les contre-attaques. C’est formidable pour nous ».

Le champion en titre de l’EuroLeague reste cinquième avec 14 victoires et 10 défaites au classement mais se donne de l’avance sur le Bayern Munich (6e, 11 victoires et 12 défaites) qui a perdu un match à prendre chez le Panathinaikos Athènes. Comme en Liga Endesa, Le Real Madrid (2e, 18 victoires et 7 défaites) se retrouve distancé par Barcelone (leader, 20 victoires et 5 défaites) qui vient de s’imposer 95-79 contre l’Alba Berlin. Dans la lutte pour les playoffs, le Maccabi Tel-Aviv (7e, 12 victoires et 11 défaites) distance Monaco après sa victoire sur Milan (4e, 16 victoires et 8 défaites).

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires