Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

L’ASVEL, comme les 12 autres clubs actionnaires, s’engage avec l’EuroLeague jusqu’en 2040

EuroLeague - Les treize clubs actionnaires de l'EuroLeague et détenteurs d'une licence permanente, dont l'ASVEL, se sont engagés à rester dans la plus prestigieuse compétition européenne jusqu'en 2040.
L’ASVEL, comme les 12 autres clubs actionnaires, s’engage avec l’EuroLeague jusqu’en 2040

Le parquet de l’Astroballe, version EuroLeague.

Crédit photo : Lilian Bordron

L’ASVEL devrait être encore en EuroLeague pour de nombreuses années, au moins jusqu’en 2040. Comme les douze autres clubs détenteurs d’une licence permanente pour la plus grande des compétitions européennes, le club rhodanien s’est engagé à rester dans la reine des compétitions européennes jusqu’en 2040 donc, selon le journaliste Donatas Urbonas de Basket News. Cette décision a été prise lors du dernier conseil d’administration des dirigeants de l’EuroLeague, qui ont décidé d’anticiper l’accord actuel un an avant sa date d’expiration.

Les équipes invitées dévoilées la semaine prochaine

Ainsi, l’ASVEL mais aussi le Real Madrid, Barcelone, Baskonia, le Panathinaikos, l’Olympiakos, Fenerbahçe, l’Anadolu Efes, le Maccabi Tel-Aviv, l’Olimpia Milan, le Bayern Munich, le Zalgiris Kaunas et CSKA Moscou ont donc renouvelé leur engagement. Pour l’équipe russe, suspendu depuis le début de l’invasion russe en Ukraine en 2022, elle ne retrouvera pas sa place avant une amélioration de la situation géopolitique.

On connaît donc l’identité de 12 des 18 équipes pour les années à venir. Le média Eurohoops indique que l’EuroLeague annoncera la semaine prochaine les équipes invitées pour la prochaine campagne européenne. Monaco, avec ses qualifications en playoffs, et Paris, avec sa victoire en EuroCup, vont pouvoir récupérer deux des six tickets restants. Reste à voir qui obtiendra les derniers entre le Partizan Belgrade, la Virtus Bologne, Valence, l’ALBA Berlin, Londres ou encore Dubaï.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
grotext
Pitié, pas Dubaï ! On a bien compris l'intérêt économique, mais sportivement et écologiquement c'est une aberration.
Répondre
(4) J'aime
derniermot
L'Euroligue est une aberration ecologique et le sport en général, c'est pas le souci pour Dubai. L'aviation civile est en pleine expansion de tte façon. En revanche, c sportivement que ça n'a aucun sens, mais comme l'Euroligue en général
Répondre
(1) J'aime
macroy
Et "l'amélioration de la situation géopolitique " en Israël, on en parle !? Si les clubs russes sont sanctionnés, le maccabi devrait l’être aussi !
Répondre
(2) J'aime
derniermot
Non
Répondre
(0) J'aime
fussoire38
Dubai... n'importe quoi.. le plus tard possible (ou même jamais...) Sinon il me semble que Londres a de grosses difficultés financières. Reste le Partizan, Virtus, Valence et Berlin.
Répondre
(1) J'aime
les3c
le pompeur tony p a bien bossé
Répondre
(1) J'aime
elsinger
2040 ?!? Nous avons le temps d'en reparler...
Répondre
(0) J'aime
samuel92
L'Etoile Rouge de Belgrade ne fait pas partie des candidats possibles ? Londres ca semble compliqué vu les déboires financiers.
Répondre
(0) J'aime