Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

L’ASVEL doit s’incliner face au Barça et le récital de Nicolas Laprovittola

EuroLeague - Dans un match très rythmé, l'ASVEL a longtemps été au contact de Barcelone mais a finalement dû s'incliner face à un Nicolas Laprovittola en état de grâce (101-92).
L’ASVEL doit s’incliner face au Barça et le récital de Nicolas Laprovittola
Crédit photo : EuroLeague

Dans l’antre du FC Barcelone, il vaut mieux éviter de jouer à la main du club blaugrana. L’entraîneur villeurbannais Gianmarco Pozzecco l’a rappelé en préambule de la rencontre mais l’ASVEL a bien été envoutée par le rythme élevé de la maison barcelonaise. Pour autant, les coéquipiers de Nando De Colo (16 points et 3 passes décisives) ne sont pas passés loin d’un exploit chez le 2e de l’EuroLeague. Ce vendredi soir, le FC Barcelone doit en grande partie son succès à son meneur argentin Nicolas Laprovittola, auteur d’un véritable récital derrière la ligne extérieure (28 points, dont 8/10 à 3-points, et 9 passes décisives).

Un match d’attaque… où Barcelone s’est fait (trop) plaisir

« On a un système défensif qui accorde beaucoup de tirs à 3-points. », analysait, de manière amère, Timothé Luwawu-Cabarrot quelques minutes après le buzzer final. Pas forcément la meilleure des idées quand on affronte un shooteur de la trempe de Nicolas Laprovittola, qui plus est quand ce dernier est touché par la grâce. Toute la soirée, le meneur argentin n’a cessé de repousser Villeurbanne qui, après un départ compliqué (10-2, 2′), a pris de la hauteur sur la situation avec Youssoupha Fall (15 points et 7 rebonds dont 4 offensifs) et s’est remis la tête à l’endroit (28-24, 10′). L’adresse extérieure est ensuite venue pour l’ASVEL, qui s’est ainsi engagée dans un match d’attaque avec la formation barcelonaise. À ce petit jeu-là, les coéquipiers de Tomas Satoransky (12 points et 5 passes décisives) se sont littéralement régalés : 20/29 à 2-points, 17/26 à 3-points et 10/12 aux lancers-francs. Difficile dans ces conditions de l’emporter en EuroLeague, qui plus est à l’extérieur.

Laprovittola annihile les espoirs villeurbannais

Et pourtant, l’ASVEL a été dans le match quasiment jusqu’au bout au Palau Blaugrana. Après avoir laissé passer l’orage Laprovittola dans le 3e quart-temps (76-62, 27′), Joffrey Lauvergne (17 points, 5 rebonds et 3 passes décisives) et Edwin Jackson (4 points) ont profité des quelques minutes de repos du lutin argentin pour remettre le nez à la fenêtre en début de 4e quart-temps (84-83, 33′). Un répit bien trop court au goût de l’ASVEL qui, dès le retour de Laprovittola sur le parquet, a mangé deux tirs longue-distance du meneur quasiment coup sur coup. Ces dernières banderilles ont mis un coup final derrière la tête des Villeurbannais, qui ont finalement encaissé plus de 100 points, largement trop pour espérer l’emporter.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

La réaction de l’ailier de l’ASVEL Timothé Luwawu-Cabarrot au micro de Skweek : 

« On a eu une bonne agressivité mais on a laissé leurs joueurs majeurs se mettre en jambes et mettre des gros tirs, en particulier Laprovittola. Ils ont tous mis dedans aujourd’hui. Ils nous manquent encore plein de petits détails pour s’imposer. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
bobby
Tant que la défense ne sera pas à niveau, difficile d'envisager une victoire. Et les "anciens" : De Colo, Lighty, Scott, .. n'ont plus les jambes pour défendre sans compter les rotations réduites de Pozzecco qui fatiguent les joueurs. De plus contre un Barça à 65% à 3 points (17/26), pas beaucoup d'équipes auraient pu l'emporter.
Répondre
(0) J'aime
lefreezident
Défaite frustrante mais logique vue l'effectif du Barça et le roster court lyonnais , d'ailleurs Franck Jackson va être remplacé ?? Parceque j'aime bien Edwin, mais en Euroligue c'est juste même siltse donne à fond.
Répondre
(0) J'aime