L’ASVEL s’attend à une réaction monégasque

Monaco n’a pas envie de repartir de Villeurbanne avec 2 victoires de retard. Ce lundi soir, la Roca Team compte se reprendre après avoir perdu le premier match 81 à 71. L’ASVEL a conscience de la valeur de l’équipe adverse et sait bien que la série ne sera pas facile. « Monaco aura forcément le couteau entre les dents », prévient le poste 4 Amine Noua. Lui, ses coéquipiers ainsi que le staff s’attendent à la réaction, comme l’a annoncé le coach Zvezdan Mitrovic devant la presse dimanche.

« (La victoire lors de l’épisode 1) n’est qu’une étape, Monaco a fait une saison exceptionnelle depuis l’arrivée de Sasa Obradovic et nous savons pertinemment qu’ils vont apporter une grande réponse demain (lundi). Certains joueurs feront beaucoup mieux, leur collectif sera revanchard, il faut s’attendre à une deuxième manche beaucoup plus difficile. »

Bonne nouvelle en revanche pour l’ASVEL, aucun joueur n’a passé les 25 minutes de jeu. Et ils ont l’avantage psychologique après avoir battu 4 fois l’ASM cette saison. Mais l’équipe monégasque a bien évolué depuis et a de la réserve. L’ailier ukrainien Sergii Gladyr, très bon à Dijon lors du match 3 de la demi-finale, pourrait notamment prendre la place du sixième étranger (plutôt que Jarrod Jones ou Lazeric Jones ?) pour apporter de la dureté et de la réussite extérieure (4/14 à 3-points lors de l’épisode 1). La répondre à 20h45 ce lundi.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires