Le meneur Khadeen Carrington renforce Monaco

Avant d’annoncer la signature du remplaçant de Vladimir Stimac au poste 5, l’AS Monaco vient d’engager le combo-guard (poste 1-2) américain Khadeen Carrington (1,93 m, 24 ans).

Professionnel depuis sa sortie de Seton Hall (NCAA) en 2018, le New Yorkais a démarré sa carrière à Mornar Bar avant de poursuivre la saison 2018/19 à Limburg en Belgique. Puis, sur la saison passée, il a cartonné en Allemagne avec Ludwigsbourg. Il a fini troisième meilleur marqueur de BBL (17,2 points, 3,9 rebonds et 3,2 rebonds).

« Je suis très heureux de rejoindre l’AS Monaco Basket et de découvrir le championnat de France (Jeep ELITE) dont je sais que c’est une ligue très compétitive, a-t-il commenté sur asmonaco.basketball. A Baskonia, j’ai beaucoup discuté avec Tonye Jekiri et celui-ci m’a dit que j’aurai la chance de travailler sous les ordres d’un grand entraîneur à Monaco (Jekiri était coaché par Zvezdan Mitrovic la saison passée à l’ASVEL). C’est vrai, j’aime le jeu rapide mais surtout j’adore le basket et j’espère que nous allons réaliser de grandes choses avec l’AS Monaco. Avec Marcos (Knight), nous avons passé une super saison en Allemagne. Nous étions très souvent alignés sur le parquet en même temps. Je suis impatient de rencontrer mes nouveaux équipiers, nous allons travailler dur et aussi je rêve de découvrir la Principauté de Monaco. C’est un lieu magique. »

Gaucher fort shooteur (42,3% à 3-points), il était censé rejoindre le club de Baskonia à Vitoria pour cette saison 2020/21. Mais avec la pandémie de COVID-19, il a peiné à récupérer son passeport de Trinité-et-Tobago et ne pouvait dès lors pas être engagé comme joueur cotonou.

Avec lui, Monaco compte six joueurs étrangers (Bost, Knight, Saunders, O’Brien, Willis et donc Carrington), soit le nombre maximum que le club peut aligner par match de Jeep ELITE. Reste à savoir si elle recrutera encore un étranger au poste 5 ou un joueur formé localement (Matthias Lessort ?).

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires