Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Le Pôle France gagne à Lorient, le CEP en crise

NM1 - Le Pôle France s'est imposé chez une équipe du CEP Lorient en crise. C'est la première victoire de Nolan Traoré & co à l'extérieur.
Le Pôle France gagne à Lorient, le CEP en crise

Mohamed Diakité et le Pôle France ont signé leur première victoire de la saison à l’extérieur.

Crédit photo : FIBA

« Chacun doit se responsabiliser ! » Les mots de Morgan Belnou dans Le Télégramme avant la réception du Pôle France au Palais des sports de Kervaric n’ont pas du être compris par ses joueurs. Ou du moins pas appliqués.

Ce vendredi 22 mars pour la troisième journée du groupe C de Nationale 1 masculine (NM1) – la poule du maintien – le CEP Lorient s’est incliné à domicile face aux pensionnaires de l’INSEP (74-82). L’équipe de Lamine Kebe a certes prouvé qu’elle pouvait gagner des matches cette saison, mais n’avait pourtant encore jamais gagné à l’extérieur.

Le Pôle France plus appliqué

C’est une leçon de basket que les U18 ont prodigué au club breton, qui n’a pourtant pas caché ses ambitions de… montée en Pro B ces dernières années. Mieux partis (19-23, 10′) puis limités à 10 points dans le deuxième quart-temps, les polistes sont montés en puissance après la pause : 14-22 dans le troisième quart-temps puis 20-27 sur l’ultime période. Plus adroits de loin (8/18 à 3-points), avec une belle gestion de la balle (19 passes décisives pour 11 balles perdues), ils se sont appuyés sur la confiance de Nolan Traoré (21 points à 7/15 aux tirs, 2 rebonds, 6 passes décisives et 7 fautes provoquées en 30 minutes en sortie de banc) et l’activité de Mohamed Diakité (23 points à 9/13, 7 rebonds et 3 interceptions pour 27 d’évaluation en 31 minutes). De quoi aller chercher leur quatrième succès dans ce groupe C qui leur permet virtuellement de se maintenir sportivement en Nationale 1. De son côté, Lorient (3 victoires et 6 défaites) est avant-dernier devant Besançon. La crise s’amplifie chez le CEP.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion