Le Pôle France gagne encore, cette fois à Besançon

Et de deux ! Pourtant toujours privé de Melvin Ajinça, Rayan Rupert et Alexandre Bouzidi, le Pôle France s’est imposé 68 à 60 à Besançon vendredi soir pour la cinquième journée de Nationale 1 masculine. L’équipe de Lamine Kebe était pourtant mal partie, avec un vilain -1 d’évaluation collective après 9 minutes de jeu. Mais le staff a relancé Noah Penda et les U18 ont passé un 27 à 5 en 12 minutes à leurs adversaires pour mener 32-23 à la pause.

Face à une équipe qui avait pourtant battu LyonSO (3 victoires, 1 défaite) mardi, la formation de Nicolas Faure a sombré, avec une pointe à -16 dans le dernier quart-temps. Il faut dire que l’un de ses joueurs majeurs, Dovydas Redikas, est passé au travers (0 point, 9 rebonds, 4 passes décisives, 10 balles perdues et 5 fautes pour 3 d’évaluation en 21 minutes). Le BesAc a terminé à un faible total de 56 d’évaluation collective.

Du côté du Pôle France, le U17 Ilane Fibleuil s’est mis en évidence (13 points à 4/9, 6 rebonds et 3 passes décsives pour 15 d’évaluation en 32 minutes) en plus du poste 4 Mael Hamon-Crespin (14 points à 5/10 et 9 rebonds en 40 minutes) et du meneur U17 Théo Pichard (18 points à 5/11, 6 rebonds, 5 balle perdues et 10 fautes provoquées en 27 minutes). Avec 2 victoire et 4 défaites (dont 2 après prolongation), les U18 du Pôle France ont rarement aussi bien démarré la saison depuis le passage en son sein de la génération 1988-1989.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires