Le prospect français Alexandre Sarr quitte le Real Madrid pour rejoindre la ligue Overtime Elite

Overtime Elite. Mais quelle est cette nouvelle ligue ? On vous explique le plus explicitement possible. Overtime est d’abord un média à contenu vidéos que l’on retrouve par exemple sur Instagram (5,2 millions d’abonnés) ou encore sur Youtube (2,16 millions d’abonnés) diffusant les talents de la prochaine génération. Un média qui produit du contenu principalement sur de jeunes joueurs aux États-Unis (qui s’exporte aussi en Europe et en France depuis peu).

Un salaire garanti d’au moins 100 000 dollars

Mais Overtime a décidé de lancer une véritable révolution en créant une ligue, nommée Overtime Elite. Avec pour objectif de réunir les meilleurs joueurs de 16 à 19 ans aussi bien des États-Unis que d’ailleurs. Chaque joueur a un salaire garanti d’au moins 100 000 dollars, en plus de bonus et de parts dans le business d’Overtime. La compagnie fournira également une assurance maladie et invalidité et mettra de côté 100 000 dollars en bourses d’études universitaires pour chaque joueur dans le cas où ils décideraient de ne pas passer professionnel. L’objectif est de lancer cette ligue en septembre avec 30 joueurs, à Atlanta (Georgie). Une ligue qui a déjà le soutien de deux superstars de la NBA : Carmelo Anthony et Kevin Durant.

Ainsi Alexandre Sarr (2,08 m, 16 ans), le petit frère d’Olivier – qui évoluait à Kentucky (NCAA) la saison écoulée et éligible à la draft cet été -, est le tout premier européen à s’engager dans cette ligue. Le Toulousain, passé par plusieurs clubs de Haute-Garonne avant de signer au Real Madrid en 2019, est le 8e joueur à rejoindre Overtime Elite.

“Alexandre est un athlète habile et polyvalent, un contreur naturel et un rebondeur des deux côtés du parquet, a déclaré Kevin Ollie, entraîneur principal de l’Overtime Elite sur le site Forbes. Nous avons hâte de voir son développement rapide au quotidien dès lors que nous pourrons travailler avec Alexandre dans le gymnase.”

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires