Le Real Madrid s’impose chez le leader, le Fenerbahçe

Crédit photo : EuroLeague

Le Real Madrid s'est imposé chez le leader de l'EuroLeague, le Fenerbahçe Istanbul, ce vendredi (71-85).

Le Real Madrid confirme sa bonne forme du moment en EuroLeague. Vendredi soir, l’équipe de Chus Mateo a été la deuxième à battre le leader, le Fenerbahçe. Seulement tombée à Barcelone, d’un petit point, l’équipe de Dimitris Itoudis a cette fois fini à -14 (71-85).

D’emblée, les visiteurs ont pris le dessus (16-25, 10′) pour ne plus quitter la tête. Dzanan Musa a signé son match référence à ce niveau (18 points à 6/8 aux tirs, 4 rebonds, 6 passes décisives et 3 fautes provoquées pour 22 d’évaluation en 27 minutes). Il a bien été aidé par Walter Tavares (17 points, 4 rebonds, 4 passes décisives et 3 contres pour 26 d’évaluation en 27 minutes) parfait à 2-points (7/7) à l’image de son équipe, dominante à l’intérieur. « Nous savions que nous devions jouer à l’intérieur et créer depuis l’intérieur vers l’extérieur, a expliqué le coach Chus Mateo. Nous avons bien attaqué, nos pourcentages étaient très élevés ; nous avons choisi de très bonnes options lors du shooting (matinal). Je suis très fier des gars, de l’effort qu’ils ont fourni en défense et surtout de la façon dont ils se sont partagés le ballon en attaque. » Le collectif madrilène a en effet fini à 22 passes décisives en plus de tenir l’attaque adverse à 38% de réussite aux tirs. Chez les Français du Real Madrid, Fabien Causeur a inscrit 7 points à 3/5 en 11 minutes en sortie de banc. Vincent Poirier a également été efficace (4 points à 2/2, 4 rebond et 4 fautes provoquées pour 8 d’évaluation en moins de 13 minutes) et Petr Cornelie (3 points à 1/3 et 2 rebonds en 12 minutes) était une nouvelle fois dans le cinq majeur en l’absence de Guerschon Yabusele, blessé au genou.

27 d’évaluation mais la défaite pour Mam’ Jaiteh

Au classement, le Real Madrid (8 victoires et 3 défaites, comme Barcelone et Monaco) suit donc le Fenerbahçe Istanbul (9 victoire et 2 défaites). Dans les autres matches de la soirée, l’Étoile Rouge de Belgrade, invaincue depuis la nomination de Dusko Ivanovic, a enchaîné une nouvelle victoire contre la Virtus Bologne (83-74) de Mouhammadou Jaiteh (15 points à 5/6, 9 rebonds, 2 passes décisives et 5 fautes provoquées pour 27 d’évaluation en 27 minutes) et d’Isaïa Cordinier (7 points à 1/5, 3 passes décisives et 5 fautes provoquées pour 5 d’évaluation en 24 minutes). Autrement, le Panathinaikos Athènes s’est imposé chez le Zalgiris Kaunas (67-81) et le Bayern Munich a dominé le Maccabi Tel-Aviv (98-89) malgré le gros match de Lorenzo Brown (43 d’évaluation).

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires