Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Le Stade Rochelais seul leader de Pro B : « Ce n’est pas anecdotique mais il ne faut pas se laisser griser »

Pro B - Le Stade Rochelais est seul leader de Pro B avant de recevoir l’Élan béarnais ce mardi 28 novembre. Le coach Julien Cortey revient sur ce début de saison idyllique.
Le Stade Rochelais seul leader de Pro B : « Ce n’est pas anecdotique mais il ne faut pas se laisser griser »
Crédit photo : Laurent Staskiewicz

Après sa victoire à Vichy dans le choc de la 8e journée de Pro B, le Stade Rochelais est seul en tête du championnat avec 6 victoires et 1 défaite.

Promu en 2022, le club a fait venir l’entraîneur Julien Cortey en provenance de Vitré, club pensionnaire de Nationale 1 masculine (NM1). Le technicien ligérien a vécu un début d’expérience compliqué avant de permettre à son club de se maintenir dans la division, après une belle deuxième partie de saison notamment due à des modifications de l’effectif.

Conservé et même prolongé jusqu’en 2025, l’ancien enfant du Forez de Feurs a pu construire son effectif. Un effectif équilibré sur le papier, entre anciens et jeunes talents, avec du QI basket et des qualités physiques, qui domine pour le moment la deuxième division française.

« C’est bien moins pesant d’être dans cette situation que d’avoir été dans celle de l’année dernière à la même époque (1-8), reconnaît-il dans Sud-Ouest. Ce n’est pas anecdotique mais après sept journées, il ne faut pas se laisser griser. On a un roster intéressant mais parce que chacun travaille et chacun tient son rôle. J’ai construit l’équipe que je voulais. Je crois en celle-ci. J’attends de voir sur du long terme. Mais même en bossant, il peut y avoir des turbulences. Il faut faire attention avec la victoire car elle est parfois de mauvais conseil. Quand tu gagnes, ça ne veut pas dire que tout est parfait. Le plus important est de toujours garder la même méthode. »

C’est donc avec ce statut de leader que le Stade Rochelais va recevoir l’Élan béarnais ce mardi soir en match en retard de la cinquième journée de Pro B. Une équipe dont se méfie Julien Cortey.

« Ça va être un vrai gros match de basket. La plus grosse équipe qui vient jouer ici depuis le début. La plus compliquée à scouter car le danger est partout. Avec une base arrière très forte, une belle adresse à 3-points… Et l’addition de (Dylan) Affo Mama ajoute de la dimension athlétique. »

Entre-deux à 20h, rencontre à suivre sur LNB TV.

BEBASKET

Une lecture plus fluide, des chargements de pages plus performants, et plus de publicité ! Offrez-vous un abonnement BeBasket et soutenez la rédaction et la couverture du basket français au quotidien.

À partir de 5€

Commentaires


Vous écrivez en tant que .Modifier
coquio86
GO GO GO LA ROCHELLE ON DOIT POUVOIR MONTER EN FIN DE SAISON!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
(0) J'aime
mick7142
Avec un roannais "Neulise" à la tête de cette belle équipe, Julien Cortey.
Répondre
(0) J'aime

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5€