L’Élan béarnais repasse devant la DNCCGCP ce mardi 8 novembre

Crédit photo : Sébastien Grasset

L’Élan béarnais va présenter à la DNCCGCP des avancées financières afin de pouvoir recruter un joueur supplémentaire.

Avec un groupe professionnel constitué de neuf joueurs dont deux néo-pros, l’Élan béarnais manque d’options cette saison pour se maintenir sportivement en Betclic ÉLITE. Début octobre, le club s’était mis d’accord avec l’arrière Marcus Lee mais sa signature n’a pas été validée par la Ligue Nationale de Basket par manque de garanties financières. Depuis, le club n’a pas gagné le moindre match. Mais la directrice générale du club, Audrey Sauret, et ses équipes travaillent afin d’obtenir les garanties suffisantes. Garanties qu’ils vont présenter à la Direction Nationale du Conseil et du Contrôle de Gestion des Clubs Professionnels (DNCCGCP) ce mardi 8 novembre annonce Sud-Ouest.

« On y va pour se battre, commente l’ancienne joueuse. Nous avons des arguments : un contexte sincère, un partenariat privé très bien avancé sur lequel nous avons bien travaillé depuis le mois d’août. Nous avons conscience que nous partons de loin, mais ces arguments me semblent intéressants. Nous allons voir s’ils permettent de débloquer la situation. Et si nous avons peu communiqué depuis un mois, c’est parce qu’il n’y a pas de débat, ce renfort est primordial. Sur ce sujet, nous sommes tous sur la même page, tous sur le même projet ».

Avant ce rendez-vous et la trêve, l’Élan béarnais se déplace à Cholet avec l’espoir de créer un véritable exploit chez l’une des meilleures formations de ce début de saison (5 victoires, 1 défaite).

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires