Les Françaises en panne d’adresse contre le Canada

Crédit photo : FIBA

Après leur victoire contre l'Australie en ouverture de la Coupe du Monde, l'équipe de France féminine ont manqué d'adresse face au Canada et se sont ainsi inclinées 59 à 45.

Moins de 24 heures après son succès initial contre l’Australie, l’équipe de France féminine n’est pas parvenue à enchaîner face au Canada. En panne d’adresse (30,6% de réussite aux tirs) et dominées physiquement, à l’image du rebond (56 prises à 38), les Bleues ont été menées du début à la fin pour s’incliner 59 à 45.

Une possession à 5 points pour faire le break avant la mi-temps

Gabby Williams a commencé la rencontre par un 0/4 aux tirs (photo : FIBA).

Comme un symbole, la leader des Bleues Gabby Williams a commencé par un 0/4 aux tirs. Intenable la veille, la joueuse du Seattle Storm est apparue frustrée. Les tricolores avaient beau trouver de bons tirs, la réussite les fuyait. Et si leur défense leur a permis de tenir un temps (15-17, 16′), une possession à 5 points a donné un sérieux avantage aux Canadiennes juste avant la mi-temps (17-29).

La pause n’a pas cassé la dynamique de groupe de l’Espagnol Victor Lapena. A l’entame de la 24e minute, le Canada menait de 20 points (19-39). Bousculées physiquement et athlétiquement, notamment face à la Berruyère Kayla Alexander (9 points à 2/7 et 14 rebonds en 31 minutes), en difficulté pour tenir Nirra Fields (17 points à 7/16 et 6 rebonds en 27 minutes), les Françaises ont également fait preuve d’une grande maladresse derrière l’arc (les 12 premières tentatives ratées) et signé encore de nombreuses pertes de balle grossières (14).

Rendez-vous face au Mali dimanche

Bridget Carleton Canada
Malgré le 1/14 de l’ancienne joueuse de Landerneau Bridget Carleton, le Canada a largement dominé la France (photo : FIBA).

Quelques percussions de Gabby Williams (13 points à 6/15 et 8 rebonds en 31 minutes) et un peu d’adresse extérieure (3/19 à 3-points au final) ont permis aux Bleues de revenir à -11 (40-51). Mais trop inconstantes et tendres physiquement, cela n’a pas duré et le Canada s’est logiquement imposé 59 à 45. « On n’a pas été du tout dedans, on a manqué beaucoup de choses sur nos fondamentaux« , a regretté le sélectionneur Jean-Aimé Toupane au micro de beIN Sports après le match. Lui et son staff devront trouver des solutions pour faire face au Mali, dimanche matin (6h30 heure française), équipe qui avait sérieusement accroché les Françaises lors des qualifications en février dernier.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires