Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Les mesures officielles de Zaccharie Risacher, Tidjane Salaün, Pacôme Dadiet et Melvin Ajinça

NBA Draft - Lors du Combine déplacé pour l'occasion à Trévise, quatre prospects français ont été officiellement mesurés et testés par la NBA. Un passage obligatoire avant la Draft, qui permet aux franchises d'avoir toutes les cartes en main pour faire leurs choix.
Les mesures officielles de Zaccharie Risacher, Tidjane Salaün, Pacôme Dadiet et Melvin Ajinça

Zaccharie Risacher face à Pacôme Dadiet en EuroCup cette saison

Crédit photo : Jacques Cormarèche

Quatre prospects français ont participé ces trois derniers jours à Trévise (Italie) à une séance de rattrapage du NBA Combine pour la Draft 2024 : Zaccharie Risacher, Tidjane Salaün, Pacôme Dadiet, Melvin Ajinça. Ils étaient accompagnés de deux autres jeunes européens, Juan Nunez (Espagne) et Nikola Topic (Serbie). Ces six-là n’avaient pas pu se rendre au vrai NBA Combine de Chicago à la mi-mai, car ils étaient encore dans leur saison avec leur club. Finalement, c’est quasiment un mois plus tard qu’ils ont été mesurés et testés lors de différents tests physiques, médicaux, techniques et psychologiques. Un passage obligatoire du processus de pré-draft. Tout cela est encadré par la NBA, qui permet ainsi à ses franchises d’avoir le plus d’informations sur leurs futurs rookies.

Après avoir été mesurés dans tous les sens lors de ce Combine, les prospects peuvent ainsi être comparés entre eux. Alexandre Sarr y est passé il y a plus d’un mois, et a d’ailleurs fait forte impression. Pour les quatre autres prospects français potentiellement draftés, il a fallu attendre un peu plus. Mais les mesures officielles de Risacher, Salaün, Dadiet et Ajinça ont finalement été publiées par la NBA ce vendredi 7 juin :

(entre parenthèses, le classement des joueurs parmi les 83 prospects mesurés au Combine)

Zaccharie Risacher

  • Taille (sans chaussures) : 2,04 m (20e sur 83)
  • Envergure : 2,07 m (46e)
  • Portée debout : 2,72 m (23e)
  • Poids : 88 kgs (68e)

Tidjane Salaün

  • Taille (sans chaussures) : 2,05 m (19e sur 83)
  • Envergure : 2,17 m (19e)
  • Portée debout : 2,79 m (9e)
  • Poids : 98.4 kgs (27e)

Pacôme Dadiet

  • Taille (sans chaussures) : 2,03 m (26e sur 83)
  • Envergure : 2,06 m (48e)
  • Portée debout : 2,73 m (20e)
  • Poids : 98 kgs (30e)

Melvin Ajinça

  • Taille (sans chaussures) : 2,01 m (29e sur 83)
  • Envergure : 2,02 m (64e)
  • Portée debout : 2,71 m (25e)
  • Poids : 96,6 kg (34e)

Tidjane Salaün impressionne

Celui qui obtient les meilleurs résultats est finalement Tidjane Salaün, qui est dans la fourchette haute dans toutes les catégories. Avec de telles mensurations physiques, le produit de l’Académie Gautier pourra jouer poste 3 et 4, voire même 5 sur certaines séquences en NBA. Au contraire de Zaccharie Risacher, qui semble trop léger et pas assez long pour cela, même si sa taille en fera un des plus grands postes 3 de NBA. S’il gagne en mobilité et en explosivité avec ces caractéristiques physiques, il sera en difficulté face aux plus gros gabarits qui existent outre-atlantique. C’est aussi pourquoi il est spécialisé dans les missions défensives sur les extérieurs avec Bourg.

Quant à Dadiet et Ajinça, leur taille est une agréable surprise. En ajoutant environ 3 centimètres de chaussures, ils feront aussi partie des plus grands ailiers de NBA. Tout comme leur poids, plutôt imposant pour des postes 3. Leur envergure leur fera par contre défaut. Avec respectivement 2,06 et 2,02 m, ils sont par exemple bien en-dessous de celles de leurs compatriotes Bilal Coulibaly (2,21 m) et Rayan Rupert (2,18 m) la saison dernière. Mais les caractéristiques physiques ne sont de toutes façon pas les seuls facteurs qui déterminent la réussite d’un joueur.

Direction les États-Unis

Une fois ce passage obligatoire au Combine effectué, les quatre français vont rejoindre les États-Unis où ils vont effectuer leurs workouts avec les franchises NBA. Avant d’aller à Trévise, Ajinça avait déjà effectué deux de ces entraînements privés, avec les Minnesota Timberwolves et les Portland Trail Blazers. Quant à Salaün, il en a déjà quatre de programmés selon les informations du journaliste Jonathan Wasserman : avec les Portland Trail Blazers, les San Antonio Spurs, les Detroit Pistons et le Oklahoma City Thunder. De son côté, Zaccharie Risacher part mardi et pourrait s’entraîner avec Atlanta, détenteur du premier choix.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
vince_93
Et rayon de braquage, c'est pas mesuré?
Répondre
(2) J'aime
jc87- Modifié
C'est vrai que ça fait un peu foire aux bestiaux :)
Répondre
(1) J'aime