Les Metropolitans 92 s’en sortent de peu contre Cholet

Le contenu n’a pas été exceptionnel, mais le résultat est là : en attendant la rencontre de Bourg-en-Bresse dimanche sur le parquet de l’ASVEL, Boulogne-Levallois est seul leader de Jeep Elite.

Face à une rugueuse équipe de Cholet qui n’a jamais lâché, les Metropolitans 92  sont passés par tous les états. Sereins en début de partie (16-13) puis surpris par un 13-0 passé par CB et son quatuor Kromah-Diarra-Makoundou-Hrovat juste avant la pause (25-34), les locaux ont retrouvé le droit chemin en répondant par un nouveau 13-0 au retour des vestiaires avec David Michineau et Vitalis Chikoko (16 points à 6/11 aux tirs, 8 rebonds, 4 contres, 3 passes décisives et 7 fautes provoquées pour 23 d’évaluation en 29 minutes) aux commandes (43-39).

Cholet y a cru jusqu’au bout

Brandon Brown a placé un tir en tête de raquette au buzzer du troisième quart-temps puis un 3-points avant de voir le trio Gray-Marei-Chikoko offrir 7 longueurs d’avance à Boulogne-Levallois (62-55) à cinq minutes de la fin, un avantage déjà conséquent dans ce match serré de bout en bout.

Cholet Basket a lancé un dernier run, par l’intermédiaire de Lasan Kromah et Michael Stockton qui a ramené les siens à 68-65 d’un tir à 3-points dans le corner. Malgré deux lancers ratés de Vitalis Chikoko au pire moment (70-67), CB n’a pas été en mesure d’inverser la tendance, Michael Stockton ayant également lâché un lancer important en route. A l’arrivée, c’est Anthony Brown qui a validé la victoire et le bon départ des Metropolitans 92 dans ce début de championnat.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires