Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Les Spurs mettent un terme à la saison de Wembanyama

NBA - Victor Wembanyama ne rejouera pas cette saison ont annoncé les San Antonio Spurs qui jouent leur dernier match contre Détroit ce dimanche 14 avril.
Les Spurs mettent un terme à la saison de Wembanyama

Victor Wembanyama a terminé sa saison rookie avec San Antonio.

Crédit photo : Lilian Bordron

Victor Wembanyama ne jouera plus cette saison 2023-2024 avec les San Antonio Spurs. La franchise texane, qui reçoit Détroit ce dimanche 14 avril pour son 82e et dernier match de la saison régulière, a obtenu gain de cause auprès du rookie français pour le mettre eu repos, alors qu’il souffre d’une cheville.

Après la victoire contre Denver vendredi, Victor Wembanyama avait déclaré vouloir jouer. « Je vais toujours me battre pour jouer et pour remplir mon devoir avec cette équipe », avait-il annoncé. Finalement, le n°1 de la Draft NBA 2023 va rester en civil. Il termine donc sa première saison en NBA avec 21,4 points à 46,5% de réussite aux tirs, dont 32,5% à 3-points, 10,6 rebonds, 3,9 passes décisives, 3,6 contres (n°1 en NBA) et 1,2 interception en 30 minutes de moyenne sur 71 matches. L’enfant du Chesnay est le premier rookie de l’histoire à avoir atteint la barre des 1 500 points, 250 passes décisives et 250 contres.

La bonne nouvelle est que Victor Wembanyama ne s’est pas blessé durant la saison NBA ce qui devrait lui permettre d’arriver à la préparation des Jeux olympiques de Paris en forme. En son absence, il sera tout de même intéressant de suivre le duel entre Sidy Cissoko (San Antonio) et Evan Fournier (Détroit).

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
lulutoutvert
quelle petite première année. (ironie) et ce dans une équipe hyper faiblarde. Mais depuis le ASG, on a senti clairement l'équpe se mettre en place, ils ne prenaient plus des éclats, et étaient un club difficile à jouer. Bon, maintenant, j'suis impatient de voir ce que la Draft et les transferts de l'été vont permettre au vieux coach malin de monter un groupe attractif qui pourrait jouer les play-in (a minima)
Répondre
(1) J'aime