Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

L’Espagne déjà en danger : 0-2 pour démarrer les qualifications !

EuroBasket 2025 - Vaincue en Belgique (53-58) après avoir été déjà défaite par la Lettonie jeudi, l'Espagne entame ses qualifications pour le championnat d'Europe avec deux défaites au compteur. La Roja jouera son destin en novembre prochain face à la Slovaquie.
L’Espagne déjà en danger : 0-2 pour démarrer les qualifications !
Crédit photo : FIBA

Et si le système des fenêtres internationales produisait une nouvelle victime, après la Slovénie, championne d’Europe 2017 absente du Mondial 2019, ou l’Argentine, vice-championne du monde non qualifiée pour l’édition 2024 ? On n’en est pas encore là mais l’Espagne va probablement craindre un cataclysme pendant neuf mois, vaincue lors de ses deux premiers matchs de qualification pour l’EuroBasket 2025.

Après avoir été défaite par la Lettonie à Saragosse (75-79), la Roja a coulé à Charleroi, restée complètement aphone face aux Belges (53-58). Un impair qui place les champions d’Europe en titre dans une situation inconfortable, à 0v-2d, avec encore seulement quatre matchs à jouer. Mais son salut pourrait bien venir de la formule généreuse produite par la FIBA Europe avec un seul éliminé dans une poule de quatre équipes. L’Espagne jouera ainsi son destin en novembre prochain, avec un double affrontement largement à sa portée contre la Slovaquie, également à 0-2. En attendant cette prochaine fenêtre internationale, certainement chargée d’angoisse, le fait de jouer son avenir international face aux modestes Slovaques, 60e du classement FIBA, reflète à quel point ces 72 heures ont certainement été les plus douloureuses de l’histoire récente du basket espagnol. Mais on a déjà suffisamment payé pour apprendre : remporter l’EuroBasket après avoir démarré les qualifications à 0-2 serait finalement assez Espagnol…

L’exploit de la Belgique

Faciles victorieux à Bratislava jeudi (75-60), les Belgian Lions se sont offerts l’un des plus beaux exploits de leur histoire en terrassant les champions d’Europe. Si le Saint-Quentinois Loic Schwartz est resté très discret (2 points à 0/5, 1 rebond et 4 passes décisives en 19 minutes), l’étincelle est venue de deux anciens pensionnaires de Betclic ÉLITE : Retin Obasohan (19 points à 6/16), vu à l’ASVEL l’an dernier, et Pierre-Antoine Gillet (15 points et 8 rebonds) qui n’a pas laissé un souvenir impérissable à Chalon en 2017/18, auteur des deux shoots primés qui ont ramené la Belgique dans le match lorsque l’Espagne était à +10 en début de seconde mi-temps.

La joie de Retin Obasohan (photo : FIBA)

« Je suis tellement heureux pour les gars », s’est exclamé le sélectionneur belge Dario Gjergja au micro de RTL. « Ils ont été concentrés dès le premier jour du rassemblement et ont livré une semaine parfaite à tous les niveaux. Je veux aussi remercier l’ensemble de mon staff et les clubs qui ont accepté de libérer les joueurs en cette période de la saison. « L’Espagne devra jouer ses deux matches contre la Slovaquie à fond. C’est une bonne chose pour nous. Cette victoire contre l’Espagne est incroyable. Avec ce genre de défense, nous avons montré que nous pouvons rivaliser avec les grandes équipes. C’est une ligne de conduite que nous devons maintenir sur la durée. Nous voulons continuer de grandir en tant qu’équipe. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion