Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Limoges a fourni ses comptes intermédiaires dans les temps à la DNCCG

Betclic ELITE - Le Limoges CSP a rendu ses comptes intermédiaires à 6 mois avant le 29 février, date butoir imposée par la DNCCG. Une réunion du Conseil Supérieur de Gestion est prévue le 14 mars pour étudier les éléments transmis notamment par le club limousin.
Limoges a fourni ses comptes intermédiaires dans les temps à la DNCCG

Le cinq majeur du Limoges CSP avant son match à Bourg-en-Bresse cette saison.

Crédit photo : Jacques Cormarèche

La Direction Nationale du Conseil et du Contrôle de Gestion (DNCCG) a confirmé jeudi la bonne réception des comptes intermédiaires du Limoges CSP au 31 décembre 2023 annonce France 3 Nouvelle-Aquitaine. Le club limousin était tenu de remettre ces éléments financiers au plus tard le 29 février pour permettre à la DNCCG de juger de la capacité du Cercle Saint-Pierre (CSP) à respecter le budget de l’exercice 2023-2024.

2 victoires retirées et 10 000€ d’amende

Epinglé par la Ligue Nationale de Basket courant novembre pour avoir présenté le 15 septembre dernier seulement des comptes clôturés au 30 juin 2023 différents du budget prévisionnel, le Cercle Saint-Pierre avait écopé de 10 000€ d’amende et du retrait de 3 victoires (réduit à 2 victoires en appel auprès de la FFBB) sur l’exercice en cours. Une sanction qui avait propulsé le club dans la zone rouge alors que le CSP pointe pour l’heure à une virtuelle 14e place au classement de Betclic ELITE puisque le BCM Gravelines-Dunkerque et la Chorale de Roanne, respectivement antépénultième (16e) et avant-dernier (17e) avec deux défaites de plus que les Limougeauds, comptent aussi deux matchs en retard.

Limoges n’est pas le seul club visé par cette procédure

Une réunion du Conseil Supérieur de Gestion, l’instance de la DNCCG habilitée à diligenter des contrôles, est prévue le 14 mars pour étudier les éléments transmis par les différents clubs concernés poursuit France 3. Car si le champion d’Europe 1993 est visé par cette procédure, il en va de même pour l’ASVEL (-3 200 000€), la SIG Strasbourg (-413 000€), Cholet Basket (-395 000€), le BCM Gravelines-Dunkerque (+-368 000€) et l’ESSM Le Portel (-353 000€). La DNCCG, par la voix de son Président Patrick Hianasy, n’exclue pas de nouvelles sanctions sportives en cours de saison dans le cas où la situation financière l’exigerait.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
flavor_flav
c'est tellement le bazar à Limoges qu'ils ne sont que 4 dans le 5 majeur!
Répondre
(3) J'aime
the_viking
on peut comprendre le désistement du 5ème quand on voit la tronche que tirent les 4 :-)
Répondre
(0) J'aime
lulutoutvert
Ils l'ont déjà vendu ? Comme leur coach ?
Répondre
(0) J'aime
bouma
@flavor_flav: c'est parce que en plus de nous avoir retiré 2 victoires , on nous a aussi retiré un joueur sur le parquet . Mais chuuut ! Il ne faut pas le dire , pour pas que nos adversaires soient au courant .
Répondre
(1) J'aime