Limoges fait tomber les Metropolitans après deux prolongations !

Touché par la COVID-19, le Limoges CSP était privé de quatre joueurs (Nicolas Lang, Grismay Paumier, Assane Ndoye et Ingus Jakovics) et de son coach Massimo Cancellieri ce dimanche pour affronter les leaders de Betclic ELITE, les Metropolitans 92. Dans un Beaublanc chaud bouillant, ils l’ont emporté 109 à 104 après deux prolongations !

Pourtant, le Cercle Saint-Pierre était mal parti (16-24 après 10 minutes). Mais grâce à leur fameuse zone et un surplus d’énergie, ils ont signé une énorme série pour virer en tête en fin de deuxième quart-temps. Poussé par le public, ils ont conservé la tête après la pause. Les Metropolitans 92 n’ont cependant pas craqué et sont parvenus à accrocher une première prolongation. Puis une deuxième, lorsque Hugo Invernizzi – pourtant parfait derrière la ligne à 3-points (6/6, pour 26 points, 8 rebonds, 2 passes décisives et 5 fautes provoquées pour 32 d’évaluation en 39 minutes) – a manqué ses deux lancers francs, au contraire de Vince Hunter qui ne s’est pas laissé destabilisé par la bronca des supporters à 1 seconde de la fin.

Mais avec un Demonte Harper décisif (30 points à 10/25, 3 rebonds, 6 passes décisives, 4 interceptions et 3 balles perdues pour 22 d’évaluation en 47 minutes), un C.J. Massinburg déjà en jambes pour son retour à la compétition (31 points à 11/20, 9 rebonds, 3 passes décisives, 2 contres et 7 fautes provoquées pour 34 d’évaluation en 44 minutes) et un Jordan McRae (28 points à 10/18, 10 rebonds, 3 passes décisives, 2 contres et 6 fautes provoquées pour 31 d’évaluation en 42 minutes) sur le banc après sa cinquième faute, Limoges a fini par prendre le dessus quand Hugo Invernizzi a marqué le 3-points pour sceller cette belle victoire. L’Alsacien pouvait lever les bras au ciel, le CSP a réalisé une magnifique performance et reste au contact de la huitième place (13 victoires, 10 défaites). De son côté, les Metropolitans 92 ne sont plus leaders que grâce au point-average qu’ils conservent sur Monaco (17 victoires, 7 défaites).

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires