L’incertitude pour le site du basket aux JO 2024 : « C’est agaçant », dit Boris Diaw

Crédit photo : Théo Tetard

À deux ans des Jeux olympiques de Paris 2024, le lieu des deux tournois de basketball n'est pas encore encore connu. La piste de Lille pour les phases préliminaires semble privilégiée. Une décision finale du COJO est attendue le 12 juillet prochain.

C’est le sujet brûlant du moment. À deux ans des Jeux olympiques de Paris 2024, des incertitudes règnent toujours autour du site qui accueillera les phases de poule des tournois de basket. Les options sont multiples et rien n’est encore définitivement entériné. L’option du Hall 6 écartée, la piste lilloise semble aujourd’hui privilégiée. « Ça nous motivera encore pour jouer les phases finales à Bercy et pour y rester jusqu’au bout », souriait Vincent Collet, lors du point presse de l’équipe de France, ce mardi midi.

« On n’est pas décideur »

« Si le basket était à Lille en 2024 ? On prend et on l’accepte car on n’est pas décideur. On joue en France mais ça ne change rien », explique, pour sa part, Boris Diaw, le general manager des Bleus

Contrairement à ce qui était initialement prévu, les phases de poule des épreuves de basket ne se dérouleront pas à Bercy. Le sport collectif numéro 1 a été contraint à l’exil puisque la piscine olympique a été déplacée de Saint-Denis à la Défense. Le badminton et la gymnastique, eux, se dérouleront finalement à l’Accor Arena et non plus à l’Arena 2 située Porte de la Chapelle. Un casse-tête pour l’organisation et l’anticipation du calendrier de préparation.

« L’annonce est assez tardive »

« Ce qui nous agace, c’est de ne pas savoir avec certitude où on jouera. C’est un problème en termes d’organisation. L’annonce est assez tardive : sur les dernières olympiades, on le savait trois ans avant. On est en train de mettre en place des options A, B et C. »

En attendant la décision finale du conseil d’administration du Comité d’organisation des Jeux olympiques (COJO) prévue le 12 juillet, les Bleus affronteront le Monténégro à Podgorica (vendredi, 19 h), avant de recevoir la Hongrie au Vendéspace de Mouilleron-le-Captif (lundi, 20 h 30), dans le cadre des qualifications à la Coupe du Monde 2023.

À Nanterre,

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Quintard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires