Maintenu sur le terrain, l’Elan Aveyron Basket se retrouve relégué à cause du forfait… d’un autre club !

Jusqu’au bout, la CTC Elan Aveyron Basket aura lutté pour acter son maintien en Nationale 3 Féminine. C’est finalement lors de la 22e et dernière journée de NF3, le dimanche 10 avril, que les joueuses de Nicolas Flottes se sont assurées de finir dans les huit premiers de la poule C, en l’emportant 61 à 37 à Laloubère. Après une saison difficile, marquée par les ruptures des ligaments croisés de deux joueuses de l’effectif, l’équipe issue de l’entente entre sept clubs du Nord Aveyron aura donc validé sa présence au cinquième échelon national en 2022-2023. Un soulagement pour une formation qui a remporté sur le terrain 10 de ses 22 matches, faisant d’elle le meilleur huitième des huit poules de NF3.

Mais un autre résultat de la 22e journée de la poule C a tout changé. En effet, l’équipe féminine de l’Elan béarnais Pau-Lacq-Orthez, assurée de terminer 10e et donc d’être reléguée en Prénationale, ne s’est pas déplacée à Tournefeuille (pour sa part maintenu dans la division). L’EBPLO ayant déjà perdu un match par pénalité plus tôt cette saison, ce forfait pour cette rencontre a entraîné son forfait général. Ainsi, alors que la saison était terminée, tous les résulats de l’EBPLO ont été retirés du classement de la poule C. L’Elan Aveyron Basket a donc perdu ses deux victoires contre l’équipe de Pau et s’est retrouvé à hauteur de l’Adour Dax Basket avec 8 victoires. Au goal-average général, Dax – qui avait perdu 70-69 à Rodez avant de l’emporter 45-44 au match retour – est ainsi passé huitième devant l’Elan Aveyron Basket. De ce fait, l’Elan Aveyron Basket, qui avait déjà célébré son maintien, se retrouve relégué en Prénationale !

Dans son courrier adressé à la Fédération française de basketball (FFBB), Xavier Alric, le président du Rodez Basket Aveyron, le club porteur de l’équipe NF3 de la CTC Elan Aveyron Basket, exprime sa colère, que l’on peut qualifier de légitime :

« D’un point de vue sportif c’est un non-sens total, l’Elan Aveyron Basket a joué 22 matchs en a gagné 10 et Adour Dax Basket a joué 22 matchs et en a gagné 8 ! Ce nivellement par le bas ne respecte pas le travail accompli par notre équipe qui s’est battue jusqu’au dernier match pour accrocher le plus de victoires possibles. La situation est tellement ubuesque que si nous avions perdu un de nos deux matchs contre Pau nous étions maintenus ! Quid de l’équité sportive !

[…] La dernière raison pour laquelle nous contestons la décision, est que c’est un acte administratif, en l’occurrence un forfait, qui décide d’un maintien, pas le terrain. Humainement, nous ne trouvons pas cela acceptable. Cette saison, nous avons fait 6300 km à travers les routes du Sud-Ouest (nous sommes l’équipe la plus excentrée qui a le plus voyagé), nous avons eu des blessures graves (2 ruptures des ligaments croisés), nous nous sommes entrainés 3 fois par semaine depuis le 15 aout, et je dois annoncer à mes joueuses que nous n’allons pas nous maintenir à cause d’un forfait d’une équipe qui n’avait pas envie de se déplacer à la dernière journée ??? »

Un courrier auquel la FFBB a déjà répondu en confirmant que l’Elan Aveyron Basket avait bel et bien terminé à la neuvième place du championnat, synonyme de relégation. Un maintien dans la division sera peut-être possible, grâce au ranking. Toutefois, l’avenir de l’EAB ne dépendra que de la demande de relégation d’un autre club évoluant en NF3 ou à un niveau supérieur. Et d’ici là, le staff ne pourra pas anticiper sur la saison 2022-2023 dans la prolongation de ses joueuses et le recrutement d’autres éléments attirés par le projet d’évoluer en Nationale 3.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires