Massimo Cancellieri : « Ils nous ont bottés les fesses dans la peinture »

Le public de Beaublanc s’attendait à bien mieux mardi soir pour l’entame des playoffs de Betclic ELITE de son équipe fêtiche, le Limoges CSP. Cependant, les hommes de Massimo Cancellieri ont été largement dominés par la JDA Dijon, et ont fini à -24 (70-94) à domicile. L’absence de Grismay Paumier, pour congé paternité obligatoire, a forcément pesé. Mais pas seulement.

« Ils ont mieux joué que nous, ils nous ont bottés les fesses dans la peinture. L’absence de Grismay Paumier a été un désastre pour nous, a regretté Massimo Cancellieri au micro du Bien Public. Après, on est en playoffs, nos attitudes doivent changer. […] On n’a pas pu contenir leur force dans la raquette. »

Par ailleurs, la défense bourguignonne est parvenue à cadenasser Nicolas Lang, l’une des principales armes du Limoges CSP.

« Nicolas Lang est un très bon joueur, il a été bien surveillé en un contre un, c’est ce qui arrive en playoffs mais tu ne peux pas tout faire tout seul, il a besoin de l’équipe. »

Tout n’est pas terminé pour le Limoges CSP, qui a encore son destin en main. « On est à 1-0 dans la série, on aura une autre chance (vendredi) », rappelle le coach italien, toujours aussi déterminé.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires