Mathis Keita ne prolonge pas au SLUC Nancy

Il faisait partie de ceux que l’on voyait rester au SLUC Nancy la saison prochaine, Mathis Keita (1,96 m, 30 ans) quitte la Lorraine seulement une saison après son arrivée.

Un départ surprenant d’autant que les deux parties avaient une option pour une saison supplémentaire. Une démarche initiée par le joueur lui-même qui souhaite désormais « s’installer dans un nouveau projet à long terme en phase avec ses aspirations » d’après le communique du club. Le deuxième meilleur passeur du championnat (7,1 passes décisives) va donc quitter le club qu’il a rejoint en minimes France après être devenu champion de France de Pro B il y a un peu plus de deux semaines. Cette saison, Mathis Keita a réalisé sa meilleure évaluation en carrière (13,6 d’évaluation) et fera l’objet de convoitises au sein de l’hexagone, lui qui a été le métronome de l’effectif nancéien selon Mérédis Houmounou :

« C’est le métronome sur le terrain. Il a amené de la fluidité et de l’intelligence dans le jeu. Il a vraiment porté l’équipe toute la saison. Il y a le match contre Lille où il fait son meilleur match de la saison autant au scoring qu’à la passe. Il y a aussi le premier match de la saison où on gagne contre Vichy-Clermont d’un point. Il met le contre à la fin. Et on avait un petit jeu lui et moi : on voulait tous les deux finir meilleur contreur (0,3 contre 0,2 pour Keita). En dehors du terrain, c’est un bon vivant. Il est très bon public, n’importe quelle petite blague le fait rire. Dès qu’il arrive dans un vestiaire, il a la pêche. Il transmet son énergie. »

De son côté le SLUC enregistre son deuxième départ après de Lucas Ugolin et va se mettre en chasse pour trouver un nouveau meneur mais pourra déjà compter sur la présence de Caleb Walker qui a prolongé et Clément Frisch qui arrive en prêt, en plus de compter sur les joueurs encore sous contrat que sont Anthony Labanca, Mérédis Houmounou et Stéphane Gombauld.

par

Qui a écrit ce papier ?

Rédaction Bebasket

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires