Metropolitans 92 : Un budget en baisse, toujours à Marcel-Cerdan l’an prochain ?

Crédit photo : Sébastien Grasset

Quart-de-finalistes de Betclic ÉLITE en 2021-2022, les Metropolitans 92 sont passés devant la Direction Nationale du Conseil et du Contrôle de Gestion (DNCCG), ce mardi 14 juin. Le budget sera fortement amoindri pour la saison prochaine. Et beaucoup de questions quant à l'avenir du club sont encore en attente de réponses.

Comme l’Élan Béarnais, les Metropolitans 92 étaient attendus devant la Direction Nationale du Conseil et du Contrôle de Gestion (DNCCG), ce mardi. Bonne nouvelle : la formation des Hauts-de-Seine repartira en Betclic ÉLITE en 2022-2023. « Par rapport à l’atterrissage prévisionnel, on est dans les clous car on termine correctement la saison », explique Alain Bouvard, le président des Mets, qui attend la décision finale de la DNCCG, le 23 juin prochain. « Je ne sais pas encore comment on repartira sur le long terme », continue le patron des Metropolitans 92.

LIRE AUSSI. Enfin récompensée, l’ADA Blois promue en Betclic ÉLITE : « On est dans les étoiles »

Un budget en baisse

L’autre préoccupation concernant la future salle des Metropolitans 92. « Des négociations sont en cours entre les mairies de Boulogne-Billancourt et de Levallois-Perret pour rester à Marcel-Cerdan la saison prochaine », indique le patron des Metropolitans 92 qui rappelle d’ailleurs qu’une convention d’occupation de la salle court jusqu’en juillet 2023. « La maire de Levallois-Perret souhaite que le palais des sports soit partageable entre le basket professionnel et le volley féminin qui monte en première division. »

Quatrième budget de Betclic ÉLITE cette saison (7,419 M d’euros), l’entité boulonnaise présentera un budget fortement amoindri. Des rapprochements avec le Paris Basketball et Nanterre 92 ont également été envisagés. Sont-ils enterrés ? « Je ne vous donnerai aucune indication sur le sujet où je ne veux pas que ça pollue les discussions en cours », répond Alain Bouvard.

par

TAG

Qui a écrit ce papier ?

Théo Quintard

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires