Mickey McConnell restera-t-il à Pau ? « Je suis bien ici et avec cette équipe »

Comment se serait déroulé la saison de l’Elan Béarnais s’il n’avait pas été là ? Mickey McConnell (1,83 m, 30 ans le 14 avril) est arrivé après 4 journées (et 3 défaites) en remplacement de Jerel Blassingame. Petit à petit, l’équipe est montée en puissance et s’est bien installée à la 2e place de Jeep ELITE fin 2018. Une position qu’elle occupe toujours. Maître à jouer du collectif de Laurent Vila, l’ancien meneur de Saint Mary’s (NCAA) sera forcément l’un des éléments à conserver cet été pour l’EBPLO. Pour l’instant, il assure ne pas en avoir discuté avec la direction.

« On n’a pas encore parlé de ça avec le club, a-t-il affirmé dans Sud-Ouest. Pour l’instant, je me concentre sur cette saison et je veux mettre toute mon énergie à cela. Je suis sûr que quand ça sera le moment, nous aurons cette discussion. Il y a plus excitant aujourd’hui, avec ce que nous vivons depuis quelque temps, cette deuxième place que nous allons essayer de tenir le plus longtemps possible. »

Le natif de Mesa (Arizona) se sent cependant dans le Sud-Ouest. Lui et sa femme viennent d’ailleurs d’y avoir un deuxième enfant.

« Pour moi, mon épouse, ma famille, Pau est un bel endroit. Je mesure aussi le soutien du public et de toute la ville pour cette équipe, qui est incroyable. Je suis bien ici et avec cette équipe. Je suis très excité à l’idée de savoir ce que nous allons pouvoir faire ensemble dans le futur. »

Avec la perspective d’une Coupe d’Europe (EuroCup ou Ligue des Champions) de prestige, l’Elan Béarnais pourra peut-être cette fois prolonger son meneur, après avoir perdu Michael Thompson (en 2016), D.J. Cooper (en 2017) et Elie Okobo (en 2018).

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires