Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Monaco fait exploser le Fenerbahçe en fin de match

EuroLeague - Longtemps malmené, Monaco a réalisé un incroyable dernier quart-temps en défense pour s'imposer 76-69 contre le Fenerbahçe Istanbul.
Monaco fait exploser le Fenerbahçe en fin de match

Mike James a encore livré une prestation exceptionnelle ce vendredi 2 février.

Crédit photo : Direction de la Communication / Manuel Vitali

Après avoir tenu le Partizan Belgrade à 9 points dans le dernier quart-temps mercredi, l’AS Monaco a fait mieux encore ce vendredi 2 février face au Fenerbahçe Istanbul.

Monaco n’encaisse pas de panier sur les dernières 8 minutes 30 !

John Brown Monaco 2023-24
John Brown III a été exceptionnel avec notamment six fautes provoquées contre le Fenerbahçe Istanbul (photo : Direction de la communication).

Longtemps malmenée, la Roca Team a tenu l’équipe de Sarunas Jasikevicius à 8 points marqués lors de la dernière période, et ce sans encaisser de panier de champ sur dernières 8 minutes 30. Avec un Mike James toujours aussi inspiré (23 points à 9/16 aux tirs, dont 3/7 à 3-points, 4 rebonds, 6 passes décisives et 1 balle perdue en 33 minutes) et un John Brown III exceptionnel de combativité (6 fautes provoquées sur passage en force, 15 points à 7/9, 4 rebonds, 3 passes décisives et 3 interceptions pour 26 d’évaluation), l’équipe de Sasa Obradovic a remporté sa quatrième victoire de suite en EuroLeague.

Pourtant, face à l’armada turque qui a pu compter sur les bonnes séquences de Johnathan Motley (11 points à 4/5, 7 rebonds, 5 fautes provoquées mais 5 fautes en moins de 17 minutes), Scott Wilbekin (11 points mais à 3/10 à 3-points, 5 passes décisives et 4 balles perdues), Sertac Sanli (12 points à 2/3 à 3-points et 3 rebonds en 23 minutes) et encore 8 points à 3/6 et 4 rebonds en 21 minutes d’Amine Noua – une nouvelle fois titulaire -, Monaco a longtemps galéré. A chaque fois qu’elle avait l’occasion de se rapprocher, l’équipe de la principauté ratait une action qui profitait aux visiteurs.

Monaco remonte à la cinquième place

Finalement, à l’image de l’un des tous meilleurs défenseurs de l’EuroLeague, John Brown, ils ont su décupler leur énergie. Guidé par le potentiel MVP de l’EuroLeague Mike James, ils ont pris l’avantage à 7 minutes de la fin (67-66) avant d’enfoncer la tête sous l’eau de leurs adversaires.

Elie Okobo (16 points à 6/13, 4 passes décisives et 5 fautes provoquées pour 19 d’évaluation en 27 minutes), Donta Hall (2 points à 1/2 et 5 rebonds en 13 minutes) & co n’avaient plus qu’à suivre la voie tracée vers ce 15e succès de la saison européenne. Sur une bonne lancée, l’AS Monaco (cinquième) va maintenant tenter d’aller gravir une place supplémentaire à Bologne la semaine prochaine. « On avait pris une bonne branlée ici contre eux », s’est rappelé Elie Okobo après la rencontre. Mais avant de ce concentrer sur cet objectif, il y a un autre choc ce dimanche en Betclic ÉLITE, face à la JL Bourg.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
melo
Encore deux matchs durs (à la Virtus et au Barça) puis 7 matchs pour finir contre des "petites" équipes hors du top 12 exceptée Valence. Calendrier plus qu'abordable donc et avantage du terrain en playoff plus que jamais envisageable.
Répondre
(2) J'aime
bobby
Quelle fin de match ! Le Fener s'est fait laminer au dernier quart temps. James, Okobo et surtout Brown exceptionnels. Il le fallait car Loyd, Diallo, Blossomgame et Jaiteh n'étaient pas au niveau. Arbitrage à nouveau contestable. Dommage que la Roca n'ait pu reprendre le point-average.
Répondre
(0) J'aime
lefreezident
Une fois de plus après un départ poussif la Roca à sorti la défense année 90, barbelés et miradors !!, John Brown qui nous fait une défense à la Denis rodman avec don de son corps à la science, j'ai rarement vu un tel spécimen défensif, en plus il commence à mettre des filoche a 4, 5 mètres, il va devenir le joueur ultime pour qui veut un titre. Mr James lui c'est Ray Allen il shoot ds toute les positions, je le répète c'est incompréhensible qu'une franchise NBA ne le demande pas, n'est pas Phoenix !?? Et pour une fois le public de Gaston médecin me surprend a mettre une grosse ambiance, j'ai bien aimé les au revoir du public a motley !
Répondre
(0) J'aime
ioness
Un match dingue surtout de la part de Brown... c'est ouf comment il doit être énervant pour les adversaires. Par contre, Diallo faut qu'il se remette à défendre sérieusement et que Blossomgame s'entraine à 3 pts régulièrement ... Côté fener, par compris pourquoi jasikevicius n'a pas changé son 5 dans le dernier quart ...
Répondre
(0) J'aime