Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Monaco prend le dessus sur l’Olympiakos

EuroLeague - Monaco a réalisé une belle opération en s'imposant 85-77 à domicile contre l'Olympiakos Le Pirée ce jeudi 30 novembre pour la 11e journée de l'EuroLeague.
Monaco prend le dessus sur l’Olympiakos
Crédit photo : AS Monaco / Direction de la communication

Monaco a enchaîné après sa belle victoire de vendredi dernier à Vitoria en l’emportant 85-77 à domicile contre l’Olympiakos Le Pirée pour la 11e journée de l’EuroLeague.

Mike James encore décisif

Privée de Jordan Loyd, l’équipe de Sasa Obradovic a encore pu compter sur un Mike James dominant (24 points à 7/14 aux tirs, 6 passes décisives, 2 interceptions et 5 fautes provoquées pour 28 d’évaluation et plusieurs paniers décisifs) pour faire la différence. Car les visiteurs semblaient prendre le dessus dans le troisième quart-temps. Mais solides défensivement, les joueurs de la Roca Team ne se sont pas laissés faire, ont réalisé plusieurs stops importants et ont pu s’appuyer sur le talent de leur meneur. « C’est la première fois qu’on garde une très haute intensité dans le dernier quart-temps », a apprécié Elie Okobo (11 points à 4/10, 5 rebonds et 3 passes décisives en 24 minutes) au micro de Skweek.

Sérieux d’entrée, les champions de France en titre ont dilapidé leur avance de 6 points (38-32) dans la dernière minute de la première mi-temps. Une balle perdue suivie d’une faute antisportive a entraîné une action à 4 points. Puis Mike James a égaré son seul ballon de la partie et Shaquielle McKissic a marqué ses seuls 3 points de la rencontre sur un 2+1 pour terminer le troisième quart-temps. De quoi donner l’avantage aux Grecs (38-39).

Les finalistes de l’EuroLeague 2023 se sont appuyés sur leur adresse à 3-points (11/24) en grande partie due à Isaiah Canaan (20 points à 5/8 à 3-points) et Alec Peters (15 points à 4/5 derrière l’arc). Moustapha Fall faisait lui du bon boulot dans la peinture (8 points 4/5 et 5 rebonds en 22 minutes). Mais en face il y avait Mike James mais aussi John Brown (7 points à 2/5, 4 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions pour 11 d’évaluation en 26 minutes). Dans les temps faibles, l’intérieur de l’AS Monaco parvenait à débloquer la situation grâce à son combat, au point d’intercepter un ballon au milieu de terrain et d’aller dunker dans la foulée.

Serré de bout en bout, le match s’est donc joué dans le money time. Et dans le money time cette saison, c’est Mike James qui règne. Sur un 3-points, l’Oregonais a donné l’avantage aux locaux (76-73) à 1 minute 40 de la fin, avant de trouver Donta Hall (79-73) une minute plus tard.

Avec ce succès, Monaco s’installe dans le Top 4 de l’EuroLeague (7 victoires et 4 défaites) en faisant l’écart sur son adversaire du jour (6 victoires et 5 défaites).

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
bobby
Un match gagné par la défense malgré la grosse adresse à 3 points de l'Olympiakos. MJ raigne toujours sur la ligne arrière, Tout n'a pas été parfait loin de là (Diallo maladroit, Walker inutile, il aurait mieux valu faire jouer Strazel). 3 gros déplacements à venir : Partizan, Kaunas, Fenerbahce, il faudrait ramener au moins une victoire.
Répondre
(0) J'aime