Nanterre a retourné la situation à Roanne

Neuf, c’est le nombre de balles perdues de la Chorale de Roanne enregistrée dans le dernier quart-temps. Les hommes de Jean-Denys Choulet pensaient avoir le match en main à +15 (84-69) à moins de 8 minutes de la fin alors que la Halle Vacheresse ne demandait qu’à exploser. Mais c’est bien l’équipe locale qui a explosé. Face à des Nanterriens jusqu’ici très permissifs en défense (59 points encaissés en première mi-temps), ils ont enchaîné les balles perdues et les visiteurs se sont remis dans le match en cumulant les contre-attaques réussies.

Portés par les larges épaules du meneur Nick Johnson (26 points à 9/17 aux tirs, 7 passes décisives, 3 interceptions et 5 fautes provoquées pour 27 d’évaluation en 29 minutes) mais aussi grâce à l’audace de Bastien Pinault (17 points à 6/9 en 21 minutes) et l’activité défensive de Chris Horton (5 interceptions des 15 interceptions de Nanterre, en plus de 18 points à 7/11 et 11 rebonds pour 29 d’évaluation en 34 minutes), les joueurs de Philippe Da Silva, bien lancés, ont débordé des Ligériens incapables ne seraient que d’aller jusqu’au tir.

Après laissé échappé une victoire à leur portée il y a deux semaines contre Dijon, Roanne a fait une deuxième fois de suite la même erreur à domicile. Les 27 points (record en LNB) Johnny Berhanemeskel n’auront pas suffit : la Chorale (10 victoires, 14 défaites) s’éloigne de la huitième place… occupée par Nanterre (13 victoires, 10 défaites).

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires