Officiel : Darius Johnson-Odom rejoint Le Mans jusqu’à la fin de la saison

Comme annoncé, Le Mans Sarthe Basket a engagé Darius Johnson-Odom (1,87 m 32 ans) pour le reste de la saison 2021-2022. Remis d’une rupture du tendon d’Achille, l’arrière capable d’évoluer sur le poste 1 va donc reprendre la compétition avec le poste 1. Il permettra à Elric Delord de compenser l’absence de Kaza Kajami-Keane tout en ayant une option supplémentaire au retour de ce dernier.

Arrière très athlétique et fort shooteur (37,1% de réussite à 3-points sur plus de 4 tentatives par match en 2020-2021), il avait permis à Orléans d’être très compétitif la saison passée. Mais au mois de mars, lors d’une victoire orléanaise contre Dijon, il avait vu sa saison se stopper à cause d’une grosse blessure. Forcené de travail, il est déjà de retour sur pied. Orléans voulait le rapatrier mais c’est finalement le MSB qui a obtenu gain de cause. Le club sarthois a comme objectif de l’aligner le 6 novembre « pour le derby ligérien à Cholet ».

« L’absence de Kaza nous est préjudiciable, tant son profil est rare et aussi très apprécié en interne, a commenté l’entraîneur Elric Delord. Le marché étant très fermé, nous avons voulu élargir le champ des recherches pour trouver le joueur qui pourrait nous renforcer. Darius sort d’une grave blessure au tendon d’Achille, il lui faudra donc certainement un peu de temps pour retrouver toutes ses sensations. Pour autant, c’est un joueur expérimenté. Complet en attaque, que ce soit dans la création ou dans la menace extérieure, il est aussi un défenseur respecté. C’est enfin une grosse puissance physique sur les lignes arrières. Darius est apparu comme une évidence. Travailleur acharné et se montrant très exigeant envers lui et ses coéquipiers, nous sommes persuadés qu’il rendra l’équipe meilleure. »

Sept joueurs étrangers

Au retour de Kaza Kajami-Keane, le MSB devra laisser un de ses joueurs étrangers – parmi les extra-communautaires (Deishuan Booker, Dante Cunningham, Darius Johnson-Odom, TaShawn Thomas), les Bosmans (Scott Bamforth, Terry Tarpey) et le Cotonou (Kaza Kajami-Keane) – en tribune puisque seulement six sont autorisés par équipe sur une rencontre de Betclic ELITE.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires