Pape Sy : « J’ai l’impression qu’on retrouve un peu la mentalité qu’on avait en début de saison »

85 points encaissés contre Châlons-Reims à domicile la semaine passée, 45-24 après une mi-temps à Levallois mardi. Le Cholet Basket était redevenu compétitif au retour d’Erman Kunter sur son banc. Mais depuis quelques semaines, l’équipe a de nouveau de grosses difficultés. Jeudi, à deux jours de la réception de Limoges, le président Didier Barré est venu assister à l’entraînement. Comme pour mettre la pression aux joueurs, pour qu’ils se battent.

« On ne l’a pas fait mardi à Levallois dans un match qu’on a commencé sans intensité ni engagement, a regretté le capitaine Pape Sy dans Le Courrier de l’Ouest. J’ai l’impression que nous n’étions pas prêts à montrer à nos adversaires que nous étions là. Ma seule certitude, c’est que ce n’était pas la même mentalité que quand Erman est arrivé. J’ai l’impression qu’on retrouve un peu la mentalité qu’on avait en début de saison. Tristement… »

Après la critique des trois intérieurs américains (Hassell, Young et Robinson) d’Erman Kunter dans la presse – son ultime essai pour les bouger, après « avoir tout essayé » -, Pape Sy espère que l’équipe maugeoise passera à l’action.

« Le problème, c’est qu’on est en avril et qu’on a déjà énormément parlé cette saison. L’heure n’est plus aux paroles, mais aux actes. Il nous reste huit matchs, huit « finales » dans lesquelles nous devons mettre toute notre intensité pour bien finir. »

Entre-deux à 20 heures ce samedi soir à la Meilleraie.

par

Qui a écrit ce papier ?

Gabriel Pantel-Jouve

BEBASKET

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

commentaires