Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Pierric Poupet : « Je ne prétends pas avoir trouvé la solution »

EuroLeague - Pour sa première en tant qu'entraîneur de l'ASVEL, Pierric Poupet a mené l'équipe villeurbannaise vers une victoire méritée contre l'Étoile Rouge de Belgrade (100-91). Retrouvez sa réaction d'après-match.
Pierric Poupet : « Je ne prétends pas avoir trouvé la solution »
Crédit photo : BeBasket

Pierric Poupet : « Une première parfaite ? Non, il y a un objectif défensif qu’on n’a pas rempli… (il sourit) Mais ce n’est pas grave ! Je suis très content pour les joueurs, le club, le staff, qui a beaucoup travaillé ces derniers jours. Maintenant, j’ai juste envie d’en avoir un petit peu plus. Ça doit nous donner de l’énergie pour aller chercher d’autres victoires. Je suis content que beaucoup de garçons aient participé : ils ont montré de très bonnes attitudes et on était plus sur ce curseur d’évaluation que sur le résultat. Par chance ou pas réussite, on a eu les deux.

« On essaye de trouver une identité légèrement différente »

Les attitudes ont été tellement bonnes, de tout le monde, sur le banc, ont été tellement bonnes que je n’ai même pas envie d’analyser le basket. Si les attitudes sont bonnes, le travail sera bon et alors on devrait avoir quelques résultats. On n’a rien révolutionné mais on essaye de trouver une identité légèrement différente en impliquant d’autres joueurs, en minimisant les temps de jeu pour que l’équipe puisse performer pendant 40 minutes. Je ne prétends pas avoir trouvé la solution au cours des trois derniers jours, loin de là. Ce sont les joueurs qui ont fait un gros match mais ils ont surtout montré qu’ils avaient envie d’essayer d’adhérer. C’est le plus important, à nous de maintenir cela avec le coaching staff en essayant de progresser chaque. Ce mardi, tout est allé dans notre sens et c’est très bien. Ce ne sera peut-être pas le cas tout le temps. Le plus dur sera de garder cette philosophie, cet état d’esprit et cette volonté de partager les minutes.

À LIRE AUSSI,
LE RÉSUMÉ DU MATCH

C’est l’histoire d’un match. Je ne veux pas en tirer trop de conclusions. On verra d’ici quelques rencontres. Je suis juste très content pour les joueurs et le club car c’est vraiment bien. La performance serait de réitérer cela. Si on est capables de garder cela et de le refaire, alors on pourra en tirer des conclusions, notamment sur les temps de jeu. Là, c’est encore un peu trop tôt. »

Propos recueillis à Villeurbanne,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
derniermot
Sacrés coaches d'Euroligue et leur minimisation des temps de jeu Faudra filer l'idee à cet idiot de LeBron qui joue 40 min en playoffs... Il faudrait qu'il se repose plus pour que les Lakers gagnent ! Et TP, qui jouait 34 minutes en playoffs, imbecile de Pop', il aurait gagné plus de titres s'il avait minimisé le temps de jeu !
Répondre
(0) J'aime
cyrmans
Comparons ce qui est comparable. En saison régulière, l'intensité entre l'Euroleague et la NBA est incomparable. C'est pour cela que les temps de jeu ne sont pas les mêmes. Et d'ailleurs peut être que si en NBA les joueurs en prenaient conscience et donnaient tout sur 25-30 minutes il y aurait plus de rotation et des matchs beaucoup plus intense (jamais vu une défense tout terrain tout le match en NBA alors qu'en Euroleague c'est le lot de tout les matchs). Pour les playoffs c'est autre chose, là je peux comprendre que les temps de jeu soient un peu plus conséquent car c'est à la vie à la mort et inconsciemment tout le monde est à fond.
Répondre
(0) J'aime
samuel92
Tu as loupé un épisode, on n'est pas encore en PO en EL. Le même Pop, qui fait attention aux minutes de Wemby en ce moment ou qui est un des premiers à avoir pratiqué le repos de certaines stars. Par contre, tu soulèves un point intéressant, globalement les temps de jeu en NBA augmentent pour les stars et bizarrement ca défend de moins en moins. C'est justement ce que je vois, l'intensité des matchs NBA a beaucoup baissé pour pouvoir soutenir des temps de jeu aussi élevés et beaucoup de joueurs se réservent en défense pour tenir le rythme. Si tu vois des matchs d'EL, l'intensité y est souvent largement plus importante, chaque possession compte d'où le fait que les rotations sont plus importantes. Après il s'agit aussi de trouver un juste milieu mais quand Pozzecco fait jouer ses meilleurs joueurs plus de 30 minutes contre Blois à domicile alors qu'ils ont déjà joué plus de 30 minutes en EL, je doute que ca puisse tenir toute une saison.
Répondre
(0) J'aime
thegachette
Je ne suis pas d'accord, les stars NBA jouent moins maintenant qu'il y a 10/20/30 ans. Maxey et Van Vleet sont les deux qui jouent le plus en tournant à 37,2 minutes. Avant on voyait fréquemment des gars à 40 minutes. KD a plusieurs saisons à 38/39 min par match, LeBron plusieurs à 40 , dont 2 à plus de 42. Jordan tourne a plus de 38 en carrière, Chamberlain avait une saison a plus de 48 minutes par match. Bref ça fait déjà une dizaine d'années que les coachs NBA ont baisser le nombre de minutes... Le jeu va plus vite, il y a plus de possession, les gars courent plus et plus intensément... La défense là c'est un autre débat... Mais Oui globalement ça défend moins dur
(0) J'aime